N° 10, 12 mai 2014

Oui au «Gripen» le 18 mai – «Ne pas déléguer notre sécurité à l’étranger»
 
Non à la tromperie concernant les «soins médicaux de base»
 
La connivence des «abolitionnistes de l’armée» et des atlantistes
Certains poids-lourds du PS, accompagnés du GSsA, veulent-ils rattacher la Suisse à l’OTAN?
Conséquences d’un rejet du Gripen: nous perdrons la capacité de défense de la Suisse!
par Konrad Alder, ancien rédacteur du «Schweizer Soldat» pour la rubrique aviation militaire
Non à la tromperie que représente l’«Arrêté fédéral concernant les soins médicaux de base» – le comité d’opposition prend position
Pas de médecine «aux pieds nus» pour la Suisse hautement développée – ne réduisons pas notre système de médecine de famille
C’est aux citoyens de décider quelle direction donner à notre système de santé
 
Agresseur recherché désespérément pour la démarche à suivre
par Willy Wimmer, ancien secrétaire d’Etat au ministère allemand de la Défense et vice-président de l’Assemblée parlementaire de l’OSCE
Les pays de l’OTAN ont-ils déjà engagé une réflexion sur la question de la responsabilité dans la guerre?
par Karl Müller
La «stratégie de la tension»
Le coup d’Etat de Kiev et la résistance dans l’Est de l’Ukraine | par Peter Bachmaier
«Das zentrale Ereignis des letzten Jahrhunderts – das Erwachen Asiens»
Polyperspektivische Betrachtung der Welt als friedensfördernde Massnahme – Leipziger Buchpreis für den indischen Autor Pankaj Mishra | von Thomas Schaffner
«Défendre son propre espace aérien de manière souveraine et indépendante»
Pourquoi le Gripen est d’importance majeure pour la Suisse | par Thomas Kaiser