Appel contre la propagande et les préparatifs de guerre

Appel contre la propagande et les préparatifs de guerre

Tous les Européens en faveur de la paix ont tout lieu de se faire des soucis et de se révolter: Le conflit au sujet de l’Ukraine, est le résultat de l’élargissement de l’UE et de l’OTAN. En imposant l’accord d’association – et surtout ses éléments économiques et militaires – ils ont essentiellement contribué à la naissance du conflit de l’Ukraine. Il est évident que les Etats-Unis et l’UE tentent d’encercler la Russie militairement en soutenant unilatéralement les forces antirusses et fascistes en Ukraine
Le stationnement de troupes de l’OTAN à la frontière russe contribue à envenimer la situation. Toutes les parties du conflit en présence, le «gouvernement» de Kiev, les acteurs sur place, l’OTAN, la Russie, l’UE, sont appelées à ne pas faire recours aux moyens militaires. Il faut immédiatement mettre un terme à toutes les actions militaires. Actuellement, le conflit de l’Ukraine risque de dégénérer.
Nous refusons toute politique qui vise à torpiller une coopération pacifique entre l’UE et la Russie et qui veut provoquer par contre une confrontation en Europe. Une telle politique nuit à l’Europe toute entière et pourrait déboucher sur une nouvelle – troisième guerre mondiale. Nous mettons en garde la chancelière Merkel et les autres dirigeants politiques de ne pas supporter cette politique.
De nombreux journaux, chaînes de radio et de télévision – de tous bords – attisent encore davantage ce conflit autour de l’Ukraine. Ils attribuent la responsabilité de la mort violente de nombreux Ukrainiens au président russe Vladimir Poutine – à lui seul. Des détails importants, par exemple sur l’incendie criminel dans la maison des syndicats à Odessa où plus de quarante personnes ont brûlé vives ou sont mortes asphyxiées, sont dissimulés ou minimisés pour la plupart. D’autant plus grand sont le remerciement et l’encouragement portés à ces journalistes qui s’adonnent à une recherche approfondie, qui s’en tiennent aux faits et refusent d’être instrumentalisés. Nous demandons aux medias surtout de donner la parole à toutes les parties du conflit en présence afin que des solutions pacifiques puissent être trouvées.
Il est inadmissible qu’on sème la discorde entre les habitants de l’Ukraine et les impliquent dans une guerre par procuration de l’Union européenne et la Russie. Beaucoup de politiciens occidentaux expérimentés viennent d’admettre que le diktat d’alternative de l’UE était une erreur. Même les ex-chanceliers Helmut Schmidt, Helmut Kohl et Gerhard Schröder qui ont favorisé autrefois l’expansion de l’OTAN vers l’est, rompent leur silence et mettent en garde de ne pas continuer une politique d’exclusion de la Russie, de ne pas menacer la Russie de plus en plus de sanctions et de ne pas rassembler de plus en plus de forces militaires le long des frontières russes.
Dans le passé récent, les sanctions ont toujours été le stade préliminaire des guerres.
Nous les refusons donc catégoriquement.
L’Europe et les Etats-Unis ont des intérêts différents dans certains domaines, le scandale de la NSA l’a révélé. Le fait que les gouvernements européens occidentaux suivent aveuglément les Etats-Unis, a renforcé jusqu’à présent les forces en Amérique qui poursuivent avec acharnement leurs propres intérêts égoïstes tout en risquant de nouvelles guerres.
Nous faisons appel à tous les gouvernements occidentaux pour qu’ils négocient avec toutes les parties en conflit en Ukraine, et ceci de préférence sous l’égide de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE). Sinon le conflit risque de dégénérer de plus en plus et la possibilité que l’Ukraine puisse faire le pont dans la coopération entre l’Orient et l’Occident s’amenuisera. Nous sommes indignés du fait qu’on évoque de nouveau le spectre de la Russie et que des personnes pacifiques soient traitées de «sympathisants de la Russie». Pour maintenir et approfondir la paix, les deux parties ne peuvent faire autrement que de se comprendre mutuellement. Nous faisons appel à tous ceux qui sont de bonne volonté en Allemagne et en Europe pour s’opposer, 100 ans après la Première Guerre mondiale et 75 ans après la Seconde Guerre mondiale, au risque d’une nouvelle guerre qui ne profiterait qu’à l’industrie de l’armement et aux intérêts d’hégémonie. Il nous faut rejeter toute propagande de guerre ainsi que tous les préparatifs de guerre.

Konstantin Wecker, Eckart Spoo,

Mohssen Massarrat, Laura von Wimmersperg, Tobias Pflüger

(Traduction Horizons et débats)

Source: www.openpetition.de/petition/online/aufruf-gegen-kriegspropaganda-und-kriegsvorbereitung

Unsere Website verwendet Cookies, damit wir die Page fortlaufend verbessern und Ihnen ein optimiertes Besucher-Erlebnis ermöglichen können. Wenn Sie auf dieser Webseite weiterlesen, erklären Sie sich mit der Verwendung von Cookies einverstanden.
Weitere Informationen zu Cookies finden Sie in unserer Datenschutzerklärung.

 

Wenn Sie das Setzen von Cookies z.B. durch Google Analytics unterbinden möchten, können Sie dies mithilfe dieses Browser Add-Ons einrichten.