Na zdarovyé!

Na zdarovyé!

Deux cents ans de partenariat et de relations diplomatiques entre la Russie et la Suisse

par Urs Knoblauch, publiciste culturel, Fruthwilen TG

Les Suisses et la poste russe fêtent leurs 200 ans de collaboration par l’émission commune d’un timbre spécial. Cette coopération de longue tradition n’est pas un événement réduit aux amis de la philatélie, mais au jour d’aujourd’hui une contribution culturelle de grande valeur pour une coopération pacifique et dans le sens du droit international. Nous lisons donc avec joie le titre «Na zdarovyé» dans la revue officielle suisse de philatélie («La Loupe» 2/2014). Ce salut russe peut être traduit par le souhait d’une situation confortable pour les deux parties. «Depuis 200 ans, la Russie et la Suisse cultivent des relations diplomatiques. Pendant la Seconde Guerre mondiale, celles-ci ont été brièvement interrompues, puis rétablies, et depuis, elles se développent de manière stable. Ces dernières décennies, elles ont pris de nouvelles dimensions, atteignant le niveau d’un partenariat à long terme. Les liaisons entre les deux pays se raffermissent, et les contacts entre personnes sont de plus en plus nombreux, grâce à un échange toujours croissant dans les domaines de la culture, des hautes études, du sport et du tourisme.
Pour l’anniversaire en chiffres rondes de ces liens a lieu une émission commune entre la Suisse et la Russie, chacune avec un symbole important du pays.» Pour la Suisse on choisit la tour de l’horloge «Zytgloggeturm» de la vieille ville de Berne pour les timbres de 1 franc et pour la Russie la «Tour et la gare Kazansky» à Moscou pour les timbres à 1 franc 40, accompagné du sceau adéquat de Kaspar Eigensatz (Berne). On a déposé sur la feuille des timbres russes les deux merveilleux cadrans de l’horloge de la tour, en grand, combiné avec de petites représen­tations de la tour. C’est Sergey Uljanovskiy qui les a exécutés en même temps que le sceau artistique. Les évocations culturelles des deux bâtiments sont très intéressantes, ces derniers donnant une bonne représentation de l’histoire culturelle des siècles passés. Ainsi la «Zytgloggeturm» fut au début du XIIIe siècle un tour de défense. Avec l’agrandissement de la ville, cette tour se retrouva de plus en plus au centre et a servi de prison, puis de tour de l’horloge au XVe siècle. Au XVIe siècle on afficha des directives et des arrêtés de la ville de Berne dans le passage de la tour. Plus tard on intégra parfaitement la tour dans l’ensemble de la ville. Le très beau carillon et la ronde joyeuse des ours, des lions, des coqs et de Saturne causent un grand plaisir aux habitants et aux touristes.
L’imposante tour de la gare Kazansky à Moscou a une importante histoire. Elle fait partie d’une des huit plus grandes gares de la capitale et a vu le jour en 1862. Tout d’abord elle n’était rien de plus qu’une maisonnette de bois, renouvelée constamment pour être adaptée aux nouvelles nécessitées. «Avec la prolongation des lignes de chemin de fer vers l’est jusqu’à Kazan, métropole de la Volga qui a donné son nom à la gare, et donc l’importante augmentation des voyageurs, il fallut à nouveau agrandir la gare.» En 1918, une fois les chemins de fer soumis à l’Etat, fut entreprise la construction de la gare actuelle. Elle ne fut terminée qu’en 1940 avec la tour de l’horloge et des halls souterrains d’écoulement pour le transport urbain et de l’accès direct au métro. Ce fut une grande œuvre, menée par des gens de toutes les professions.

Petits exemples à grand effet

Ces timbres sont des œuvres d’art permettant de saisir la culture et la volonté de paix. Ce dont on a besoin aujourd’hui plus que jamais. Se remémorer les collections de timbres de la famille est un bienfait. Les familles sont tenues de plus en plus de soigner l’envoi de cartes et de lettres, dans une époque envahie par la froideur de l’électronique, en soignant les contenus et en attirant l’attention sur ces petites merveilles artistiques, ce serait un important apport culturel.    •

Informations: www.post.ch. Les timbres sont accessibles pour les collectionneurs jusqu’au 30/6/15, jusqu’à épuisement des stocks; dès le 21/5/14 également dans les offices de poste.

Unsere Website verwendet Cookies, damit wir die Page fortlaufend verbessern und Ihnen ein optimiertes Besucher-Erlebnis ermöglichen können. Wenn Sie auf dieser Webseite weiterlesen, erklären Sie sich mit der Verwendung von Cookies einverstanden.
Weitere Informationen zu Cookies finden Sie in unserer Datenschutzerklärung.

 

Wenn Sie das Setzen von Cookies z.B. durch Google Analytics unterbinden möchten, können Sie dies mithilfe dieses Browser Add-Ons einrichten.