L’aide financière occidentale destinée à l’Ukraine: uniquement de la rhétorique

L’aide financière occidentale destinée à l’Ukraine: uniquement de la rhétorique

Selon Alexej Puschkov, spécialiste russe de la politique extérieure, les informations concernant une aide urgente de la part des pays occidentaux à l’Ukraine en crise, ne sont rien de plus que de la démagogie et de la rhétorique.
«Il n’existe aucun plan de ce genre» a déclaré Puschkov, président du comité des Affaires extérieures de la Douma (Chambre des communes du Parlement russe) mercredi lors d’une conférence de presse chez Ria Novosti. Selon ses dires, les diplomates américains et européens ne font mention que de «garanties» et de «perspectives d’investissement» dépendant entièrement des consultations qui auront lieu avec le futur gouvernement de Kiev.
«Il ne s’agit pas d’une aide financière, mais de démagogie et de rhétorique» Puschkov dixit. Il comprend bien que les pays occidentaux ne veulent pas investir d’argent dans une Ukraine impliquée dans une crise aux conséquences imprévisibles, mais dans ce cas, il serait souhaitable que l’UE ne fasse pas miroiter la soi-disant préparation d’un immense programme d’aide.
Lundi, sous référence de personnes officielles de Bruxelles et de Washington, le Wall Street Journal avait annoncé que l’UE et les Etats-Unis travaillaient à mettre rapidement à disposition de l’Ukraine une aide financière. La mise à disposition de tels crédits, dont on ne connaît pas le montant, serait soumise à des réformes tant économiques que politiques. Le 3 février 2014, Leonid Koschara, ministre ukrainien des Affaires extérieures, a déclaré qu’il n’avait pour l’instant reçu aucune offre de crédits mais que cette question ferait l’objet d’une conciliation entre lui et Mme Catherine Ashton, chef de la diplomatie de l’UE, se rendant cette semaine à Kiev.
Préalablement, la Russie avait proposé à l’Ukraine 15 milliards de dollars américains d’aide. Moscou ne transfère pas cet argent directement, mais achète des Euro-bonds ukrainiens correspondant à ce montant. Les trois premiers milliards de dollars ont été investis dans des obligations ukrainiennes en décembre.    •

Source: Ria Novosti du 5/2/14
(Traduction Horizons et débats)

Notre site web utilise des cookies afin de pouvoir améliorer notre page en permanence et vous offrir une expérience optimale en tant que visiteurs. En continuant à consulter ce site web, vous déclarez accepter l’utilisation de cookies. Vous trouverez de plus amples informations concernant les cookies dans notre déclaration de protection des données.

Si vous désirez interdire l’utilisation de cookies, par ex. par le biais de Google Analytics, vous pouvez installer ce dernier au moyen des modules complémentaires du présent navigateur.