Une lettre écrite en colère

Une lettre écrite en colère

Messieurs les Présidents et Chefs de gouvernements!

Suite à votre politique de guerre et d’exploitation depuis plusieurs décennies, vous avez plongé des millions de personnes du Proche-Orient et d’Afrique dans la misère. Partout dans le monde, des personnes sont en fuite à cause de vous. En Allemagne, un refugié sur trois vient de la Syrie, de l’Irak ou de l’Afghanistan. Un refugié sur cinq vient d’Afrique.
Vos guerres sont aussi à l’origine du terrorisme mondial. Au lieu de quelques centaines de terroristes internationaux, comme il y a 15 ans, nous sommes aujourd’hui confrontés à plus de 100?000. Votre brutalité cynique se retourne maintenant contre nous comme un boomerang.
Comme d’habitude, vous ne pensez pas à changer réellement votre politique. Vous ne traitez que les symptômes. De jour en jour, la situation sécuritaire empire et devient plus chaotique. De nouvelles guerres, des actes de terrorisme et des vagues de réfugiés caractériseront l’avenir de notre planète.
Un jour, la guerre frappera à nouveau à la porte de l’Europe. Un manager qui agirait de la sorte, aurait depuis longtemps été mis à la porte ou se trouverait en prison. Vous êtes des incapables!
Les peuples du Moyen-Orient et de l’Afrique, dont vous avez détruit et pillé les pays, et les habitants de l’Europe qui accueillent en grand nombre des réfugiés désespérés, payent un prix élevé pour votre politique. Mais vous vous en lavez les mains. Vous devriez être déférés devant la Cour pénale internationale. Et chacun de vos collaborateurs politiques devraient financer la vie à une centaine de familles de refugiés.
Au fond, il faudrait que les gens de ce monde se soulèvent maintenant pour s’opposer contre vous, bellicistes et exploiteurs – comme jadis Gandhi l’a fait, sans violence, en «désobéissance civile». Nous devrions créer de nouveaux mouvements et partis. Des mouvements pour la justice et l’humanité, sanctionnant les guerres dans d’autres pays tout comme sont sanctionnés le meurtre et l’homicide volontaire dans leur propre pays, vous mettant à la porte pour toujours, vous les responsables de la guerre et de l’exploitation. Ça suffit! Fichez le camp! Sans vous, le monde serait beaucoup plus beau!

Jürgen Todenhöfer

Chers amis,
Je sais qu’on ne devrait pas écrire de lettres en colère. Mais la vie est beaucoup trop courte pour constamment tourner autour du pot et ne pas dire la vérité. Vous-mêmes, n’êtes-vous pas indignés par tant d’irresponsabilité et n’avez-vous pas envie de le formuler haut et fort? Par tant de souffrance incommensurable causée par ces politiciens? Par tant de millions de victimes? Ces politiciens de guerre, croient-ils vraiment qu’on puisse rosser d’autres peuples et se remplir les poches pendant des décennies sans être punis? Nous ne devons plus les laisser faire! Au nom de l’humanité je clame haut et fort: Défendez-vous!

Votre JT

Publié sur la page Facebook de l’auteur fin août 2015

Unsere Website verwendet Cookies, damit wir die Page fortlaufend verbessern und Ihnen ein optimiertes Besucher-Erlebnis ermöglichen können. Wenn Sie auf dieser Webseite weiterlesen, erklären Sie sich mit der Verwendung von Cookies einverstanden.
Weitere Informationen zu Cookies finden Sie in unserer Datenschutzerklärung.

 

Wenn Sie das Setzen von Cookies z.B. durch Google Analytics unterbinden möchten, können Sie dies mithilfe dieses Browser Add-Ons einrichten.