Corrier des lecteurs

Courrier des lecteurs

Hypocrisie

La situation actuelle des migrants dans l’espace de l’UE a été créée par les mêmes cercles qui s’érigent actuellement en «sauveurs».
Mentionnons d’abord l’OTAN, une alliance offensive qui a créé le chaos en Afghanistan, en Irak, en Libye et en Syrie et qui porte la responsabilité des vagues migratoires actuelles.
Indubitablement, de nombreux Etats de l’UE sont eux-mêmes responsables de la misère actuelle.
Les grandes entreprises se réjouissent déjà de la nouvelle main-d’œuvre bon marché. Elles pourront ainsi faire de la sous-enchère (dumping et travail au noir) au dépens du prolétariat ouvrier actuel de l’UE et continuer à affaiblir les couches moyennes, provoquant ainsi en fin de compte des conflits sociaux considérables.
A côté de ça, l’augmentation de l’attractivité de l’espace UE pour les requérants d’asile est créée par les médias et la gauche bien-pensante, ce qui incite toujours davantage de personnes de se lancer sur la voie maritime en risquant de se noyer misérablement.
Trêve de larmes et de bons sentiments! Les faits restent têtus!
On ne peut faire de politique responsable en se contentant d’autosatisfaction et de sensiblerie. Ce qu’il faut, c’est s’attaquer sans répit aux passeurs, c’est créer des camps d’accueil crédibles dans les régions limitrophes aux conflits et mettre un terme au comportement postcolonial de l’OTAN et des Anglo-Saxons en Afrique et au Proche-Orient.

Oskar Freysinger, Savièse

Les écoles souffrent d’une fièvre de réformes chroniques

Depuis des années, notre excellent système éducatif se voit davantage confronter à de nouvelles réformes qui reposent parfois sur des idéologies de toutes sortes. Dans le projet Lehrplan 21, le mot magique s’appelle «orientation vers les compétences». De nouvelles formes d’apprentissage et une nouvelle culture d’apprentissage doivent être encouragées et introduites. Ici, entre autre l’apprentissage «autoguidé» et «individuel» en fait partie, où chaque élève possède son propre programme et doit travailler avant tout par lui-même. L’enseignement de classe doit disparaître et l’enseignant doit se retirer largement du processus d’apprentissage et avant tout être «accompagnateur» et «coach», créant aussi des «paysages d’apprentissages». On peut supposer qu’il sera difficile au nouveau Lehrplan 21 – quelque peu influencé par l’«idéologie des genres (gender)» – et chargé d’une «avalanche de compétences», à renverser par le biais de l’harmonisation le «paysage scolaire suisse». Il semble que nos écoles continueront de souffrir d’une fièvre de réformes chroniques influencée à l’échelle globale.

Karl Frey, Olten

Le calcul s’apprend autrement!

Depuis peu les enfants apprennent à l’école à tricher. Notre fils a apporté de l’école des fiches de travail de Vivian Mohr «Kriminell gut rechnen». Il s’agit là d’un manuel pour entraîner des compétences mathématiques. La tâche consistait à lire l’histoire d’une bande de jeunes cool qui fait vraiment beaucoup de bêtises. Entre autres, ils fraudent leurs camarades de classe, ce qu’une autre bande d’enfants découvre en faisant ses propres recherches. Après l’histoire, voici le problème de maths: «Comment la bande cool aurait-elle pu frauder sans que la bande de détectives s’en aperçoive immédiatement?»! Ces fiches de travail n’ont rien à voir avec les mathématiques. Aucune des tâches ne pouvait être résolue mathématiquement. Par le biais des compétences mathématiques nos enfants doivent apprendre à frauder! L’enseignement axé sur les compétences tel qu’il est prévu dans le Lehrplan 21, ne contient pas d’orientation aux valeurs. Comme les compétences ne sont que fonctionnelles, elles sont neutres sur le plan éthique. A cet égard, l’expert en éducation Jochen Krautz déclare: «L’accent mis sur les compétences néglige les contenus. Les contenus sont relégués au second plan. Ils n’ont pas de valeur en soi, mais servent comme moyen d’atteindre les objectifs. Car peu importe quel contenu sert à acquérir une compétence: pour entraîner la «maîtrise de la lecture» un poème de Goethe remplit aussi bien son office qu’un mode d’emploi d’un smartphone. Tous les deux textes sont fonctionnels quand il s’agit d’entraîner la «maîtrise de la lecture». L’enseignement de la culture générale suppose pourtant qu’on apprenne à lire pour être capable de découvrir les contenus formateurs de la littérature». Voulons-nous vraiment d’un enseignement scolaire où il ne s’agit plus de contenus? Pour que nos enfants puissent devenir des hommes et femmes capables à une réflexion critique et indépendante, ils ont besoin d’une éducation globale, et là les contenus jouent un rôle primordial.

Gabriella Hunziker, Mühlrüti

Unsere Website verwendet Cookies, damit wir die Page fortlaufend verbessern und Ihnen ein optimiertes Besucher-Erlebnis ermöglichen können. Wenn Sie auf dieser Webseite weiterlesen, erklären Sie sich mit der Verwendung von Cookies einverstanden.
Weitere Informationen zu Cookies finden Sie in unserer Datenschutzerklärung.

 

Wenn Sie das Setzen von Cookies z.B. durch Google Analytics unterbinden möchten, können Sie dies mithilfe dieses Browser Add-Ons einrichten.