Courrier des lecteurs

Courrier des lecteurs

L’aide sur place comme principe suisse

Quel monde laissons-nous à nos enfants et à nos petits enfants? Et que devront-ils eux-mêmes entreprendre s’ils en ont la possibilité? (à propos de l’éducation par exemple). Dans notre époque très en danger, une contribution à la paix telle la motion de Luzi Stamm est très précieuse. Elle mériterait d’être discutée dans de nombreux médias suisses. La motion en faveur de la sortie de la Suisse du «Partenariat pour la Paix», instrument de l’OTAN, m’a plu par ses arguments. «Notre petit Etat s’est créé la magnifique réputation … de se concentrer sur l’aide» au lieu de se faire enrôler pour les intérêts des parties belligérantes. Il faut prendre soin et veiller à la bonne réputation de la Suisse, petit Etat, pays neutre, qui ne prend pas parti dans les régions en crise, mais sert d’intermédiaire et essaie d’aider. Il faut garder cette bonne réputation. Ce sont des initiatives comme la motion de Luzi Stamm qui nous donnent de l’espoir dans cette époque difficile. Merci beaucoup d’avoir publié cette interview.

Renate Dünki, Oberwangen

Unsere Website verwendet Cookies, damit wir die Page fortlaufend verbessern und Ihnen ein optimiertes Besucher-Erlebnis ermöglichen können. Wenn Sie auf dieser Webseite weiterlesen, erklären Sie sich mit der Verwendung von Cookies einverstanden.
Weitere Informationen zu Cookies finden Sie in unserer Datenschutzerklärung.

 

Wenn Sie das Setzen von Cookies z.B. durch Google Analytics unterbinden möchten, können Sie dies mithilfe dieses Browser Add-Ons einrichten.