Ignaz Paul Vital Troxler et la Société pédagogique d’Aarau

Ignaz Paul Vital Troxler et la Société pédagogique d’Aarau

Comment une institution d’éducation a fortement participé au développement de la démocratie en Suisse

par René Roca, historien, directeur de l’Institut de recherche sur la démocratie directe

Ignaz Paul Vital Troxler (1780–1866) était médecin, philosophe, pédagogue et homme politique. Dans la large gamme de ses activités, il a toujours associé la théorie à la pratique. Que ce soit comme pédagogue ou comme politicien, il s’est impliqué totalement dans l’amélioration et l’extension de l’enseignement à l’école obligatoire. Sa préoccupation principale était cependant l’enseignement tertiaire. Troxler a su approfondir des réflexions pédagogiques essentielles et s’est employé, par le biais d’initiatives politiques, à poser en Suisse les bases de l’enseignement gymnasial (lycée) et les hautes écoles. Son activité au sein de la Société pédagogique d’Aarau («Aarauer Lehrverein»),* s’inscrit également dans ce contexte. Contrairement à certains libéraux, il ne défendait pas le courant élitiste mais percevait très clairement l’importance d’un bon système scolaire pour le fonctionnement et le développement d’un Etat démocratique. Sans formation scolaire de qualité, l’individu ne peut évoluer vers une citoyenneté responsable et critique.

Troxler – un Helvète sceptique (1798–1814/15)

Notre site web utilise des cookies afin de pouvoir améliorer notre page en permanence et vous offrir une expérience optimale en tant que visiteurs. En continuant à consulter ce site web, vous déclarez accepter l’utilisation de cookies. Vous trouverez de plus amples informations concernant les cookies dans notre déclaration de protection des données.

Si vous désirez interdire l’utilisation de cookies, par ex. par le biais de Google Analytics, vous pouvez installer ce dernier au moyen des modules complémentaires du présent navigateur.

OK