Opposition contre les transports de blindés à travers l’Autriche

Opposition contre les transports de blindés à travers l’Autriche

Lettre ouverte au Chancelier fédéral, au ministre de la Défense et aux ministres des Affaires étrangères et de l’Intérieur

hd. Pour participer aux manœuvres internationales «Sabre Guardian 17» dirigées par les Etats-Unis, 550 chars d’assauts américains et britanniques ont traversé l’Autriche, à la mi-juin 2017, pour se retrouver dans les zones d’opération en Hongrie, en Roumanie et en Bulgarie. Cette activité est contraire à l’esprit de neutralité perpétuelle de l’Autriche et a, par conséquent, suscité l’indignation de nombreux citoyens du pays.
Lettre ouverte à la Chancellerie fédérale de la République d’Autriche, au Ministère fédéral de la Défense et des Sports (BM-LVS), au Ministère fédéral des Affaires européennes et internationales (BMeiA) et au Ministère fédéral de l’Intérieur (BMI).

Mesdames, Messieurs,

Le comité hors partis pour la sortie de l’Autriche hors de l’UE a pris connaissance par des articles de journaux («Heute», «Kurier», «Standard», «Kronenzeitung» etc.), qu’actuellement de nombreux transports de troupes américaines et britanniques de l’OTAN et de blindés traversent l’Autriche pour participer à de grandes manœuvres militaires internationales dirigées par les Etats-Unis aux abords de la frontière russe. Selon les dires du gouvernement fédéral autrichien, cela ne constituerait ni la violation de la neutralité perpétuelle de l‘Autriche, ni celle d’autres dispositions légales internationales. Il avance que les dispositions actuelles de la Loi sur l’autorisation de séjour de troupes militaires étrangères (TrAufG, BGLBl I, n° 181, 2013), permettent au gouvernement fédéral d’autoriser la traversée du pays et le séjour sur son sol de ces troupes.
En tout état de cause, le Comité hors partis pour la sortie de l’Autriche hors de l‘UE constate une grave violation des obligations émanant du droit international, notamment en ce qui concerne l’article constitutionnel sur la neutralité perpétuelle de l‘Autriche. En outre, l‘intérêt de la République d‘Autriche en politique étrangère est diamétralement opposé à l‘approbation du passage de blindés et de troupes armées américaines et britanniques.
Les continuelles provocations politiques et militaires à l’encontre de la Russie par des représentants haut placés de la politique autrichienne (y compris l‘acceptation de sérieuses pertes économiques pour l’Autriche suite aux soi-disantes sanctions économiques contre la Russie) complètent une série de mesures politiques et financières négatives prises par le gouvernement autrichien contre l‘Etat successeur de l’Union soviétique – une des puissances signataires – et contre les propres intérêts de l’Autriche.
Le professeur Heinrich Wohlmeyer, économiste reconnu et membre de notre Comité pour la sortie hors de l‘UE, a déclaré: «Nous, en tant que signataires de cette lettre, sommes consternés que malgré les tensions actuelles, le gouvernement fédéral contribue activement à encourager les mouvements provocateurs de troupes militaires aux frontières de la Russie. Ce n‘est pas seulement incompatible avec la neutralité perpétuelle de l‘Autriche, mais implique également le risque que nous ne soyons plus acceptés en tant que médiateurs neutres par les Russes, mais qualifié d‘Etat adversaire. Nous demandons donc que cette autorisation soit révoquée immédiatement!»
Inge Rauscher, présidente du Comité de sortie hors de l‘UE, ajoute: «Sans l‘adhésion à l‘UE, il serait impensable que le gouvernement fédéral se comporte ainsi – violant tant le droit international que la Constitution. Mais puisque de facto l‘UE forme déjà une alliance militaire – 24 des 28 Etats membres sont également membres de l‘OTAN – nos politiciens veulent à nouveau – dans l‘obéissance anticipée à Bruxelles, Washington et à l’alliance agressive qu’est l’OTAN –  jouer les élèves modèles et compromettent ainsi définitivement notre crédibilité et notamment aussi notre neutralité perpétuelle!»
Le Comité pour la sortie de l’Autriche hors de l‘UE condamne avec vigueur cette manière d’agir irresponsable des forces politiques autrichiennes et appelle à un arrêt immédiat des actions militaires des membres de l‘OTAN sur territoire autrichien.

Pour le Comité hors partis de sortie hors de l‘UE: Inge Rauscher, Helmut Schramm, Renate Zittmayr, Mag. Markus Lechner,

Dr. Franz-Joseph Plank,

Hon.Univ.-Prof. Dr. Heinrich Wohlmeyer

Cette lettre ouverte d’indignation du 6 juin 2017 a également été envoyée sous forme de communiqué de presse par APA-OTS_20170606_OTS0008
(Traduction Horizons et débats)

Notre site web utilise des cookies afin de pouvoir améliorer notre page en permanence et vous offrir une expérience optimale en tant que visiteurs. En continuant à consulter ce site web, vous déclarez accepter l’utilisation de cookies. Vous trouverez de plus amples informations concernant les cookies dans notre déclaration de protection des données.

Si vous désirez interdire l’utilisation de cookies, par ex. par le biais de Google Analytics, vous pouvez installer ce dernier au moyen des modules complémentaires du présent navigateur.