Courrier des lecteurs

Courrier des lecteurs

A quoi bon cet exercice actuel de «black-out» généralisé?

Depuis l’électrification de la Suisse, nos ancêtres ont été en mesure de garantir l’approvisionnement en courant à la satisfaction générale et les consommateurs étaient d’accord de débourser le prix nécessaire. Il doit donc y avoir des raisons importantes pour entreprendre l’exercice actuel concernant un black-out généralisé. Le tournant énergétique lancé suite à un régime politique du compromis, semble ressembler davantage à un dangereux vol à l’aveugle qu’à un approvisionnement garanti. Pour l’exploitation de l’énergie solaire, nous sommes beaucoup trop éloigné de l’équateur. Le surplus résultant en été ne peut pas être stocké de manière rentable, ce qui mène à des difficultés d’appoint en hiver. Pour l’alimentation électrique de l’avenir, il manque encore une direction responsable et apolitique. Notre monde totalement numérisé a un urgent besoin de sécurité des approvisionnements organisés de manière compétente et doit être prêt à en assumer les frais nécessaires. Il faut restaurer d’urgence notre ancienne autosuffisance. Avec l’avantage séduisant de profiter de l’énergie subventionnée de l’UE, nous risquons d’importer un jour, par effet domino, un «black-out» généralisé. Cela peut très rapidement engendrer des coûts particulièrement élevés!

Peter Baumgartner, Langenthal

Notre site web utilise des cookies afin de pouvoir améliorer notre page en permanence et vous offrir une expérience optimale en tant que visiteurs. En continuant à consulter ce site web, vous déclarez accepter l’utilisation de cookies. Vous trouverez de plus amples informations concernant les cookies dans notre déclaration de protection des données.

Si vous désirez interdire l’utilisation de cookies, par ex. par le biais de Google Analytics, vous pouvez installer ce dernier au moyen des modules complémentaires du présent navigateur.