Lire ensemble

Lire ensemble

par Renate Dünki

Que se passe-t-il quand nous lisons ensemble un texte?
En tant qu’enseignante, pendant longtemps je n’en ai pas été consciente, car la lecture commune en classe était une chose tout à fait naturelle, il y a encore quelques années en arrière. Nous pouvions avoir recours à des livres décrivant des thèmes de l’entourage proche des enfants. Nous étions tous d’accord sur le point suivant: par le rassemblement de toutes les réflexions en classe, la compréhension d’un texte devenait beaucoup plus riche. Nous savions qu’un choix de textes humains et positifs est essentiel et nous pouvions y avoir recours dans de bons livres de lecture. Nous savions également qu’en donnant lecture le vocabulaire et la syntaxe devenaient beaucoup plus différenciés et mieux retenus – important notamment pour des enfants moins soutenus ou bilingues. La parole est le moyen de communication le plus important entre être humains et tout échange sur les contenus d’un texte en classe y contribue grandement.
Actuellement, depuis qu’il n’y a plus d’accord évident sur l’importance de la lecture commune – car l’apprentissage individuel empêche l’enseignement en classe –, je réalise beaucoup mieux la perte de ce trésor pour les enfants.
Pour transmettre la valeur inestimable de la lecture commune, je décris ci-dessous une expérience vécue dernièrement à laquelle j’ai participé personnellement.

Une lecture en classe vécue personnellement

J’ai eu l’occasion de faire lire à haute voix et de discuter une lecture dans un groupe d’apprentissage de 6 enfants entre 7 et 12 ans. Le thème était: quitter son pays, non pas aujourd’hui, mais il y a environ 300 ans. Mon intention était de donner un aperçu de l’histoire pénible des émigrants suisses autour de 1700 et de faire ainsi ressentir aux enfants quelques aspects du passé de notre pays.
«Auswanderer aus der Schweiz» [Emigrants de la Suisse] – un texte tiré d’un ancien livre de lecture – était inhabituel pour les oreilles (suisses) des enfants d’aujourd’hui dans le choix des mots et du contenu. Qui connait la signification d’un roi prussien, voire où se trouve la Prusse orientale? «Le surpeuplement de l’époque en Suisse» – serait-ce toujours valable aujourd’hui? «Autour de 1700» – à quelle période cela correspondait-il et quels sont les éléments n’existant pas encore à l’époque? Le titre «Auswanderer» [émigrants] – faut-il penser à des Suisses? Les parents de nombreux élèves ont vécu l’émigration. Mais ils sont émigrés d’autres régions, pour arriver ici dans un pays ordonné et pacifique. Pourquoi? «Parce qu’il y a du travail», a explique un élève originaire de la Macédoine.
Nous avons lu l’histoire de paragraphe en paragraphe et avons à chaque fois fait un résumé. Le départ du village avec les biens ménagers sur une charrette tirée par un bœuf, le long chemin inconnu – toutes ces réalités d’un autre temps faisaient naître chez les enfants des images intérieures et des questions surgissaient: pourquoi la mère devait-elle consoler les enfants? La peste avait-elle déjà disparu des villages abandonnés en Prusse? Est-ce que tous sont bien arrivés à leur destination? La confirmation de l’arrivée saine et sauve d’une famille à destination durait à l’époque très longtemps, et les parents attendaient souvent plusieurs mois pour savoir si leurs fils ou leurs filles avaient bien terminé leur voyage. Toutefois, ces familles n’arrivaient pas toutes à destination: malgré la grande misère, une famille a fait demi-tour, suite au mal du pays. «Mais alors tout était en vain!» s’est exclamée une fillette de neuf ans pleine de compassion.
Tous ces commentaires des enfants démontraient leur intérêt et leur compassion à l’égard de leurs semblables de l’époque, sur la base d’un texte, dont je ne m’attendais pas à obtenir des réactions aussi fortes. Pour moi aussi, cela a été une belle expérience de lecture. Aucun enfant ne s’ennuyait alors qu’il n’y avait rien de «passionnant» – pas d’«animation», pas de voyage imaginaire, pas de sujet «pour enfants» – «uniquement» la description des conditions de vie difficiles présentées de manière réaliste, sans pleurnicherie, mais avec un respect naturel devant les expériences de vie de l’époque. Au centre de la lecture à haute voix se trouve la compréhension commune. Cela a même motivé les enfants les plus jeunes à lire soudainement de manière fluide et claire. Chacun réfléchissait de manière empathique, posait des questions et comparait la situation avec son vécu. Cette communauté de lecture active se stimulait mutuellement. Au centre se trouvait la lecture d’un texte auparavant inconnu et le dialogue sur les témoignages contenus dans le texte. Il ne s’agissait pas de «développer des compétences» ou d’«atteindre des buts d’apprentissage», mais d’une véritable formation de l’âme et de l’esprit.
Je pourrais encore raconter de nombreuses expériences de lecture similaires ayant même éveillé chez divers élèves le souhait de devenir «écrivain».
C’est un grand plaisir pour tout enseignant de participer à cette enrichissante réflexion et compassion commune et de la rendre possible par un livre. Car dans une telle histoire les enfants se retrouvent. Ils «comprennent» l’événement vécu pouvant leur servir d’exemple. Cette manière de faire la connaissance d’un texte place au centre le dialogue entre les enfants et les témoignages d’un texte ainsi que les contributions d’un adulte. Cette approche prend au sérieux la personnalité des enfants et leur transmet par le dialogue de nouvelles stimulations et connaissances. De telles expériences enrichissantes sont possibles grâce à la lecture avec les parents ou les grands-parents. Il faut trouver le bon livre et le plaisir contagieux de s’adonner à la lecture d’un adulte. Chacun de nous peut contribuer à ce que notre culture de la lecture soit préservée pour les générations à venir.     •

(Traduction Horizons et débats)

Notre site web utilise des cookies afin de pouvoir améliorer notre page en permanence et vous offrir une expérience optimale en tant que visiteurs. En continuant à consulter ce site web, vous déclarez accepter l’utilisation de cookies. Vous trouverez de plus amples informations concernant les cookies dans notre déclaration de protection des données.

Si vous désirez interdire l’utilisation de cookies, par ex. par le biais de Google Analytics, vous pouvez installer ce dernier au moyen des modules complémentaires du présent navigateur.