Laboratoire militaire: aucune preuve attestant une origine russe

Laboratoire militaire: aucune preuve attestant une origine russe

Selon les spécialistes du centre de recherche du Ministère anglais de la Défense, il n’y aurait aucune preuve que l’agent innervant utilisé contre l’ancien agent double russe ait été produit en Russie.
«Nous n’avons pas identifié l’origine de son lieu de production» a déclaré mardi le directeur du laboratoire Gary Aitkenhead à la chaîne Sky News. Toujours est-il que les scientifiques auraient identifié qu’il s’agissait du Novitchok, un agent innervant du type militaire. Ils auraient transmis ces informations au gouvernement qui, «en utilisant d’autres sources d’informations ont formulé les conclusions publiées.»

Source: rtz-Reuters du 3/4/18

Notre site web utilise des cookies afin de pouvoir améliorer notre page en permanence et vous offrir une expérience optimale en tant que visiteurs. En continuant à consulter ce site web, vous déclarez accepter l’utilisation de cookies. Vous trouverez de plus amples informations concernant les cookies dans notre déclaration de protection des données.

Si vous désirez interdire l’utilisation de cookies, par ex. par le biais de Google Analytics, vous pouvez installer ce dernier au moyen des modules complémentaires du présent navigateur.