Interdire globalement la publicité, la promotion et le parrainage pour les produits du tabac et de la nicotine!

Lettre ouverte aux conseillers fédéraux MM. Ueli Maurer (Président de la Confédération), Alain Berset (Chef du DFI) et Ignazio Cassis (Chef du DFAE)

Concerne: «Diminution des risques – stratégie inefficace contre le tabagisme»; résiliation du contrat de parrainage du DFAE avec Philip Morris pour l’exposition universelle à Dubai 2020

Berne, 9 août 2019

Messieurs les Conseillers fédéraux,

Nous vous sommes très reconnaissants d’avoir procédé à la résiliation du contrat de parrainage avec Philip Morris International (PMI). Ce parrainage du Pavillon suisse à Dubai 2020 par le cigarettier installé à Lausanne, fait connu du public depuis juillet, était pour nos sociétés spécialisées, incompréhensible et inacceptable. Nous aimerions clarifier par ces lignes, les raisons pour lesquelles un soutien à l’industrie du tabac par notre pays est à décliner de manière générale:

  • Les agissements de cette industrie sont en contradiction flagrante avec les intérêts de la population suisse, car ils portent atteinte à la santé. Outre une grande souffrance et des maladies, elle cause à notre système de santé des coûts énormes de plusieurs milliards par an, évitables, et qui sont largement supérieurs aux douteux avantages économiques pour le pays.
  • La collaboration de l’Etat avec des firmes de tabac est en contradiction avec l’intention du Conseil fédéral de faire ratifier la Convention cadre de la lutte contre le tabagisme (CCLAT) de l’OMS par le Parlement, convention signée par le conseiller fédéral Pascal Couchepin en 2004. La CCLAT prévoit que la publicité, la promotion et le parrainage pour les produits du tabac et de la nicotine soient interdits, notamment le sponsoring international, et que les mesures de prévention soient protégées contre leur sabordage par l’industrie. Actuellement le Parlement traite le projet de loi sur les produits du tabac en vue de la ratification de la CCLAT.
  • L’aide étatique aux multinationales du tabac qui aurait reçue par ce contrat de parrainage son couronnement officiel mondialement visible, contredit les efforts de la Suisse de contribuer au développement durable par sa collaboration internationale notamment avec les organisations de la Croix-Rouge et de l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Un argumentaire des raisons pour lesquelles le Conseil fédéral ne devrait pas se présenter avec l’industrie du tabac, également à l’avenir, est joint à cette lettre (cf. édition en ligne du Bulletin des médecins suisses). La stratégie «Diminution des risques» poursuivie par Philip Morris est un moyen inefficace dans la lutte contre le tabagisme, comme vous pouvez le constater dans l’article joint «Diminution des risques – stratégie inefficace contre le tabagisme», paru récemment dans le Bulletin des médecins suisses.1
Avec nos remerciements pour votre attention et dans la confiance que les Chambres fédérales avec les autorités et les politiciens avisés adopteront une loi sur les produits du tabac efficace pour la protection de la jeunesse et ratifieront la Convention cadre de l’OMS.

Avec notre haute considération:

Au nom de la Société suisse de pneumologie (SSP),
de la Société suisse de pneumologie édiatrique (SSPP),
de la Société suisse de cardiologie (SSC),
de la Société suisse de cardiologie pédiatrique (SSCP),
de la Société suisse d’oncologie médicale (SSOM),
de la Société suisse d’oncologie pédiatrique (SSOP)
et de la fondation Recherche suisse contre le cancer (RSC)

Prof. J. Barben,* PD Dr. M. Schuurmans,*

Dr. A. Zürcher,* Dr. R. Kälin,* Dr. T. Schmid,*

Dr. D. Stambach (Président SSCP),

Prof. C. Barazzone (Présidente SSPP),

Prof. J. Hammer (Past-Président SSPP),

Prof. G. Pedrazzini (Président SSC),

Prof. L. Nicod (Président SSP),

Prof. M. Borner (Präsident SSOM),

Prof. R. Ammann (Président SSOP),

Prof. emer. T. Cerny (Président RSC)

* Membres du Special Interest Group Prevention (Tabac/environnement) de la SSP

(Traduction Horizons et débats)

1    Barben, J., Schuurmans, M., Zürcher, A. et al. Diminution des risques – stratégie inefficace contre le tabagisme. BMS 2019;100(31–32):1041-4.

Unsere Website verwendet Cookies, damit wir die Page fortlaufend verbessern und Ihnen ein optimiertes Besucher-Erlebnis ermöglichen können. Wenn Sie auf dieser Webseite weiterlesen, erklären Sie sich mit der Verwendung von Cookies einverstanden.
Weitere Informationen zu Cookies finden Sie in unserer Datenschutzerklärung.

 

Wenn Sie das Setzen von Cookies z.B. durch Google Analytics unterbinden möchten, können Sie dies mithilfe dieses Browser Add-Ons einrichten.