Appel mondial aux gouvernements des neuf Etats dotés d’armes nucléaires

ef. Le 24 août 2020, un appel mondial a été lancé, adressé aux gouvernements, présidents, premiers ministres et législateurs des neuf Etats dotés d’armes nucléaires: cela concerne la Chine, la France, l’Inde, Israël, la Corée du Nord, le Pakistan, la Russie, le Royaume-Uni et les Etats-Unis d’Amérique. 

Ces Etats sont appelés à s’engager dans une politique nucléaire sans frappe préalable, à signer, ratifier et accepter le traité interdisant les armes nucléaires et à entamer conjointement et immédiatement le désarmement. Ceci conformément à un calendrier qui prévoit l’élimination complète de toutes les armes nucléaires dans le monde d’ici le 6 août 2045 au plus tard. 

L’appel est soutenu par de nombreuses organisations de la Russie, le Canada, l’Allemagne, Les Etats-Unis d’Amérique, l’Australie, l’Italie, le Royaume-Uni. 

Parmi les partisans, on trouve Daniel Ells-berg, économiste, ancien analyste militaire américain et célèbre dénonciateur (Pentagon Papers). 

A ce jour (au 19 septembre 2020), 9171 personnes ont signé l’appel. Il a été traduit en plusieurs langues. 

Horizons et débats publie le texte complet ci-dessous:

Aux présidents, aux premiers ministres et aux législateurs de la Chine, de la France, de l’Inde, d’Israël, de la Corée du Nord, du Pakistan, de la Russie, du Royaume-Uni et des Etats-Unis

Nous sommes des personnes de bonne volonté, de tous les horizons, de tous les continents, avec des convictions et des croyances différentes, et nous voudrions attirer votre attention sur le danger imminent d’une guerre nucléaire totale, qui pourrait très facilement éclater, soit par l’action délibérée d’une puissance nucléaire, soit par une erreur humaine, technique ou autre involontaire.

Nous avons assisté dans un passé récent au fait qu’on a de moins en moins de scrupules à faire usage des armes nucléaires dans les hostilités ou les opérations de grande envergure, ce qui a amené le monde entier au bord d’une catastrophe nucléaire.

De nombreux responsables militaires et civils de haut rang, des politiciens et des experts parlent ouvertement de la possibilité d’utiliser des armes nucléaires à faible ou forte puissance explosive sous divers prétextes contre n’importe quelle nation en première frappe.

En fait, les Etats-Unis se sont retirés de plusieurs traités de contrôle des armes nucléaires assez bien connus et utiles, en donnant des raisons douteuses et des explications contradictoires.

Les systèmes d’armes nucléaires deviennent de plus en plus sophistiqués, plus rapides et plus précis. Ils ont été mélangés àde dangereuses combinaisons d’armes et couvrent tout, des armes nucléaires stratégiques et tactiques aux capacités de défense anti-missiles et des performances conventionnelles avec la possibilité de déployer des armes pour une attaque nucléaire dans l’espace, y compris des armes de défense anti-missiles et antisatellites.

De nombreux exercices militaires, autrefois menés avec des armes conventionnelles sont progressivement convertis en unités d’entraînement avec de fausses armes nucléaires.

Les experts en armes nucléaires estiment qu’une première attaque nucléaire à grande échelle tuerait immédiatement au moins 34 millions de personnes et causerait à 57 millions de personnes de nombreuses blessures, entraînant des souffrances et des douleurs terribles, des maladies dues aux radiations et la mort. En outre, divers domaines de l’infrastructure, de la flore et de la faune, des centrales nucléaires, de l’approvisionnement en eau – y compris l’eau potable et les centrales hydroélectriques – seraient gravement endommagés ou complètement détruits par de violents incendies, une énorme contamination radioactive, de violentes explosions et des tremblements de terre.

Mais ce ne sontlà que les effets immédiats. L’hiver nucléaire, que même une guerre nucléaire limitée apporterait, entraînerait la famine et d’autres dangers mortels pour l’humanité entière.

Nous, qui signons volontairement cet appel, voulons vous demander à vous, les gouvernements des neuf puissances nucléaires, de prendre les mesures suivantes en 2020.

Primo: comme première étape vers un désarmement nucléaire complet et définitif à l’échelle mondiale, engagez-vous à ne pas utiliser d’armes nucléaires et à condamner toute première frappe nucléaire, contre toute nation, à tout moment.

Secondo: signez et ratifiez le traité sur l’interdiction des armes nucléaires avec l’engagement qui en découle, comme indiqué au point suivant.

Terzo: engagez-vous à démanteler toutes les armes nucléaires d’ici le 6 août 2045 au plus tard – ce qui devra être fait par les neuf puissances nucléaires selon des phases prudentes et avec des mécanismes de vérification bien développés et mutuellement acceptés, à condition que toutes les puissances nucléaires suivent le modèle simultanément et honnêtement.

Source: https://actionnetwork.org/petitions/global-appeal-to-nine-nuclear-governments?source=9nukegovtsWBW&referrer=group-world-beyond-war

 

 

Notre site web utilise des cookies afin de pouvoir améliorer notre page en permanence et vous offrir une expérience optimale en tant que visiteurs. En continuant à consulter ce site web, vous déclarez accepter l’utilisation de cookies. Vous trouverez de plus amples informations concernant les cookies dans notre déclaration de protection des données.

Si vous désirez interdire l’utilisation de cookies, par ex. par le biais de Google Analytics, vous pouvez installer ce dernier au moyen des modules complémentaires du présent navigateur.