«Le droit à la vie de tout être humain est protégé par la loi»

(Article 2 de la CEDH)

Le droit à la vie est le plus fondamental de tous les droits de l’homme. Mais aujourd’hui, elle n’est plus garantie par l’Etat là où c’est nécessaire, même pas en Europe. Dans ce domaine, les voix qui soulignent clairement et sans ambiguïté ce droit à la vie de tout être humain, repoussant résolument toute atteinte à ce droit, sont d’autant plus précieuses et importantes. Le 3 novembre 2019, la ligue allemande «Ärztein Ehrfurcht vor dem Leben» (Médecins respectueux de la Vie) a publié un communiqué de presse faisant référence à deux déclarations extrêmement importantes – celle de l’Association médicale mondiale et celle des Religions abrahamiques contre l’euthanasie et le suicide assisté, textes que nous documentons ci-dessous. Dans le communiqué de presse de la Ligue, il est dit littéralement: «La Ligue ‹Médecins respectueux de la Vie› se félicite de la déclaration actuelle de l’Association médicale mondiale et de la Déclaration Interreligieuse des Représentants des Religions Abrahamiques contre le Suicide Assisté et l’Euthanasie. 

Fin octobre 2019, lors de la 70e Assemblée générale à Tbilissi (Géorgie), l’Association médicale mondiale (AMM) a réaffirmé son opposition à l’euthanasie et au suicide médicalement assisté. Cela a été précédé par des processus de consultation intensive avec des médecins et des non-médecins du monde entier. L’AMM souligne son engagement ferme en faveur des principes de l’éthique médicale exigeant le plus grand respect de la vie humaine. Aucun médecin ne devrait être forcé ou obligé de participer à l’euthanasie et au suicide assisté ou de prendre des décisions d’orientation à cet égard. Le président de l’association médicale allemande, Klaus Reinhardt, a souligné l’importance de cette déclaration: ‹Les médecins s’engagent pour la vie. Il est important que l’Association Médicale Mondiale l’ait réaffirmé une fois de plus› (Deutsches Ärzteblattdu 1/11/19). Outre le corps médical, ce sont des représentants des trois religions abrahamiques qui ont pris position à leur tour signant une déclaration commune contre l’euthanasie et l’aide au suicide, signé au Vatican le 28 octobre 2019. ‹L’euthanasie et le suicide assisté sont erronés par nature et par conséquent d’un point de vue moral et religieux et devraient être interdits sans exception. Toute pression exercée sur les malades en phase terminale pour qu’ils mettent fin à leur vie par une action active et délibérée est catégoriquement rejetée.› Des soins palliatifs qualifiés et professionnels devraient être promus et soutenus. Le Vatican a qualifié cette déclaration d’historique. C’était la première fois que des musulmans, des juifs et des chrétiens ont signé ensemble un tel document. La ligue ‹Médecins respectueux de la Vie› espère que ces deux déclarations importantes recevront l’attention qu’elles méritent de la part de la politique, des tribunaux et des médias.»

 

Notre site web utilise des cookies afin de pouvoir améliorer notre page en permanence et vous offrir une expérience optimale en tant que visiteurs. En continuant à consulter ce site web, vous déclarez accepter l’utilisation de cookies. Vous trouverez de plus amples informations concernant les cookies dans notre déclaration de protection des données.

Si vous désirez interdire l’utilisation de cookies, par ex. par le biais de Google Analytics, vous pouvez installer ce dernier au moyen des modules complémentaires du présent navigateur.