Le canton de Glaris – promoteur de la démocratie directe

La Landsgemeinde glaronnaise constitua l’origine et l’élan des acquis démocratiques et sociaux


Sixième colloque de l’Institut de recherche pour la démocratie directe IRDD

Le sixième colloque de l’Institut de recherche pour la démocratie directe (Forschungsinstitut direkte Demokratie, www.fidd. ch) a pour thème primordial, les résultats de recherche mettant en lumière la Landsgemeinde1 en général et le canton de Glaris en particulier en tant que promoteur de la démocratie directe. Il existe peu de recherches scientifiques sur la Landsgemeinde suisse. Ces dernières décennies en revanche, la Landsgemeinde glaronnaise fut souvent sujet d’enquêtes scientifiques. Le colloque se fixe comme but de montrer l’état des recherches dans ce domaine et encourager à d’autres projets de recherche.

La Landsgemeinde suisse, en particulier celle de Glaris, a élevé les droits de codétermination autonomes des communes au niveau cantonal. Ils ont constitué un modèle démocratique important pour les nombreux mouvements populaires ruraux des 18e et 19e siècles et ont joué un rôle central dans l’acheminement vers des droits populaires démocratiques plus directs. Dans leurs contextes historiques respectifs, les landsgemeinden représentaient une forme unique de participation globale – surtout en comparaison avec le reste de l’Europe - qui a amélioré à plusieurs reprises le principe démocratique au sens du droit naturel moderne.

Dans la continuité des conférences de l’année passée sur l’importance du conservatisme catholique, du libéralisme et des débuts du socialisme pour la démocratie directe en Suisse, ainsi que sur les fondements théoriques du droit naturel et du principe de coopération, l’Institut de recherche approfondira, lors de son sixième colloque et ceux qui suivront, l’étude des différents cantons et comment ils ont contribué à l’émergence et au développement de la démocratie directe.

Programme: Conférences (en allemand)

Ouverture

9h30: Dr. phil. René Roca, directeur de l’Institut de recherche pour la démocratie directe

Kaspar Rhyner, ancien maire, ancien conseiller du gouvernement, ancien Conseil des Etats

Mme Marianne Lienhard, Landesstatthalter (gouverneur) du canton de Glaris

Introduction

10:00: Dr René Roca: «La Landsgemeinde comme fondement de la démocratie directe. L’exemple du canton de Glaris».

10h45: Pause

11h15: Dr Hans-Peter Schaub: «Dans quelle mesure la Landsgemeinde glaronnaise fonctionne-t-elle vraiment ? Résultats sur la participation des votants, la formation de l’opinion, l’estimation des majorités et autres».

12h00: Lukas Leuzinger: «La Landsgemeinde – modèle de démocratie ou fossile démocratique?»

12.45: Déjeuner

14h30: Dr Werner Wüthrich: «La Landsgemeinde comme base de démocratie directe par excellence pour le cadre réglementaire dans le canton économique de Glaris».

15h15: Dr Pirmin Meier: «Révolution démocratique dans un canton montagnard: Heinrich Hössli et la Landsgemeinde glaronnaise de 1836».

Perspectives et discussion finale

16h00: Débat intervenant et public(fin: vers 16h30)

Inscriptions : www.fidd.ch

1La Landsgemeinde (Etats généraux ruraux) suisse est la forme originaire des assemblées démocratiques suisses, composées de la totalité des citoyens d’une région administrative (plus tard les cantons) qui se réunissent annuellement sur une place centrale pour délibérer et voter publiquement sur les majeurs décisions politiques du canton à prendre: élections du gouvernement, législation, impôts, finances. Les Landsgemeinden restaient institutionnalisées, dans les régions rurales surtout, jusqu’au 20e siècle, actuellement en fonction encore dans les cantons d’Appenzell intérieur et de Glaris.

 

 

Notre site web utilise des cookies afin de pouvoir améliorer notre page en permanence et vous offrir une expérience optimale en tant que visiteurs. En continuant à consulter ce site web, vous déclarez accepter l’utilisation de cookies. Vous trouverez de plus amples informations concernant les cookies dans notre déclaration de protection des données.

Si vous désirez interdire l’utilisation de cookies, par ex. par le biais de Google Analytics, vous pouvez installer ce dernier au moyen des modules complémentaires du présent navigateur.