«Je m’ennuie tellement ...»

par Eliane Perret, thérapeute et psychologue

Probablement, les parents entendront cette phrase plus souvent au cours de ces jours et semaines. Eh bien, très peu d’entre eux se contenteront de placer leurs enfants devant la télévision ou de les laisser jouer pendant des heures pour avoir un peu de tranquillité. Heureusement! Le résultat serait malheureusement que les enfants termineraient la journée par le sentiment d’un vide intérieur et de mauvaise humeur et qu’ils développeraient de plus en plus un comportement de dépendance. Mais que faire? Le fait qu’un enfant se plaigne qu’il s’ennuie ne doit pas nécessairement être une invitation aux parents à organiser tout de suite un programme de divertissement. L’ennui peut être créatif et être l’occasion de reprendre les crayons de couleur et le papier à dessin, de plier un chapeau ou un bateau avec un papier journal, d’organiser un concours avec des avions en papier. Presque tout le monde dispose d'un papier de l’imprimante. Toutefois, les frères et sœurs plus âgés ou les adultes sont demandés de les instruire. Si vous n’avez pas d’instructions ou de livres de bricolage, vous pouvez les trouver en grand nombre sur Internet. 

 

 

Comment c’était autrefois?

Peut-être, le souvenir des après-midis pluvieux avec les frères et sœurs, les parents ou les grands-parents resurgira-t-il dans l’esprit de l’un ou l’autre des parents. Cela vaut la peine! Il y avait les après-midis de jeux passés ensemble, où l’on apprenait à jouer aux divers jeux de cartesoû les adultes étaient complètement mal placés en jouant au memory avec leurs enfants qui révélaient précisément les bonnes paires de cartes. Et «Hâte-toi lentement», ne convient-il pas à la situation actuelle? Ces jeux sont certainement disponibles dans de nombreuses familles, peut-être un peu plus loin dans l’armoire, car ces dernières années, l’ordinateur, Nintendo, la Playstation ou les applications correspondantes sur les téléphones portables ont pris leur place.

Sans beaucoup de matériel

Dans le ménage, il existe de nombreux matériaux avec lesquels on peut passer du temps ensemble. Le mot «ENSEMBLE» doit être écrit en majuscules ici. Vous souvenez-vous du jeu où tout le monde a une bande de papier devant soi? Se cachant derrière la main, chacun dessine une tête en haut du papier, puis replie le papier et le passe à la personne suivante qui ajoute ensuite «ignorant» le ventre et les bras avant de le replier et de le passer au prochain. Le dernier complète le dessin avec les jambes et les pieds. Maintenant, les bandes de papier peuvent être ouvertes à nouveau. Tout le monde se réjouira des drôles de personnages ainsi créés. Il existe de nombreux autres jeux similaires, pour lesquels il suffit d’avoir une feuille de papier et un crayon.

Lors de nos camps scolaires, nous jouons encore et encore «Tous les oiseaux volent haut». Le meneur du jeu dit: «Tous les oiseaux volent haut» et lève les mains en l’air et «vole» avec eux. Les autres font de même. Puis il crie par exemple: «Tous les moustiques volent haut», tous les papillons, les perroquets, etc. Mais un éléphant, peut-il s’envoler? Lorsque le meneur de jeu crie cela et lève les mains en l’air, les autres devraient rester sur la table. Celui qui tombe dans ce piège, donne un gage qui peut être libéré plus tard avec des tâches amusantes. Il existe encore de nombreux jeux de ce genre. Peut-être aussi une raison de commander un tel livre1dans votre librairie personnelle. Et les grands-parents sauront aussi pas mal de  choses et pourraient servir de coach, car vous pouvez rester en contact par téléphone, et la poste fonctionne toujours.

Jouer ensemble, c’est à la mode

Jouer ensemble ou indépendamment fait plus que de dissiper l’ennui. Les enfants entraînent beaucoup de choses. Ils peuvent entraîner leur mémoire, pratiquer la pensée stratégique et doivent apprendre à maîtriser leurs sentiments, à être heureux des victoires, mais aussi à accepter la défaite avec un certain calme. Dans le jargon technique, on parle de «fonctions exécutives» entraînées à cette occasion: la mémoire de travail, l’inhibition (contrôle des impulsions) et la flexibilité cognitive (adaptation à de nouvelles situations). En d’autres termes, le jeu permet non seulement de dissiper l’ennui, mais aussi d’approfondir les compétences de l’enfant nécessaires à son apprentissage et à son développement personnel. Il est évident que de nombreux enfants en sont dépourvus. Ainsi, l’hôpital pour enfants de Saint-Gall propose depuis un certain temps des après-midis de jeux pour les éducateurs, au cours desquels ils apprennent à connaître divers jeux d’enfants qu’ils peuvent jouer à la maison, dans les crèches ou même dans les écoles. Eh bien, jouer ensemble, c’est la tendance!2

Où sont les plots Lego?

Dans de nombreuses chambres des enfants ou peut-être déjà au grenier, il y a encore une boîte avec les plots Lego colorés, Matador, Duplo, etc. Un enfant peut s’en occuper seul en stimulant ainsi la créativité, l’imagination spatiale et la patience. Si l’écho des autres est bon, il s’y plongera encore. Il n’est donc pas toujours nécessaire que les adultes «aident» l’enfant qui s’ennuie. Il apprend beaucoup quand il peut s’attarder sur quelque chose. C’est surtout dans les travaux manuels simples que les enfants développent souvent un enthousiasme insoupçonné et produisent en grand nombres, des animaux pliants etc. et deviennent de plus en plus habiles... 

Pour les plus grands, il existe également des kits de construction en métal qui peuvent être utilisés non seulement pour assembler des hélicoptères, des téléphériques, etc., mais les enfants entraînent également les aptitudes manuelles lorsqu’ils doivent se servir des tournevis. Qui sait, peut-être qu’un vœu professionnel lui viendra à l’esprit. Le produit suisse correspondant s’appelle Stoky et on le produit à nouveau dans la vallée de la Töss depuis plusieurs années. Pendant la Seconde Guerre mondiale, (ultime période de la soumission de la Suisse au droit d’urgence!3) il a d’ailleurs été développé comme une alternative au Meccano qui n’était plus fourni en Suisse. 

Découpage, collage et construction

Vous vous souvenez peut-être qu’avant Noël, les enfants et les jeunes avaient la possibilité de commander un kit de modélisme. Certains d’entre eux ont assemblé une telle lanterne de Noël, le zoo, un petit village, une ferme, une forteresse ou un château – et ont été très sollicités avec le château de Kybourg ou le château de Chillon. Nos élèves apprennent à travailler avec ces modèles dans le cadre de la formation manuelle, et la plupart d’entre eux aiment le faire: comprendre les instructions, couper correctement, faire des rainures (fonctionne également avec une aiguille à tricoter) et coller selon le plan. Oui, ils existent toujours, ces modèles. C’est aussi une bonne occupation pour les moments ennuyeux,et pas seulement pour les enfants.

Organiser le ménage ensemble

Bien sûr, la vie quotidienne actuelle des enfants ne se résume pas à des jeux. Entre-temps, les écoles ont organisé des programmes d’apprentissage pour les enfants en tenant compte de la variété et de l’utilisation du potentiel numérique. Cependant le plus important est d’entretenir les relations qui ne doivent jamais être négligées. 

Mais le ménage doit aussi être géré. Après toutes ses activités, tout le monde a faim, l’appartement doit être nettoyé, il faut arroser les fleurs et bien plus encore. Si tout le monde participe, ce n’est pas seulement plus rapide, mais c’est aussi plus amusant, cela donne le sentiment d’être utile, et on apprend à travailler en équipe. Ainsi, la journée peut être bien structurée: apprendre, mener le ménage, jouer et passer un temps limité devant l’écran. C’est important non seulement pour les enfants, mais aussi pour toute la famille. Cela apporte à chacun le soutien dont il a besoin.

Notre comportement compte

Notre Conseil fédéral souligne l’attitude intérieure et notre comportement face à la situation dangereuse à laquelle nous sommes confrontés. La solidarité ne doit pas être simplement un slogan pour le 1eraoût, a-t-ildéclaré. Cela est vrai et reste d’actualité, c’est aussi à l’ordre du jour dans notre vie quotidienne familiale! Cela implique que chacun prenne sa place et que, même dans les périodes difficiles, chacun coopère et apprenne de l’autre.

1Dürr, Gisela; Stiefenhofer, Martin. Schöne alte Kinderspiele. Ideen für Kinder aller Altersstufen.Verlag Bassermann.
  ISBN 978-3-8094-2752-0 
  Stöcklin-Meier, Susanne. Spielen, Bewegen, Selbermachen … und zusammen lachen.Verlag Atlantis.
  ISBN 978-3-7152-1059-9

2http://www.kinderkliniken.insel.ch/de/kinderkliniken/kinderheilkunde/neuropaediatrie/neuro-angebot0/spielliste/

3Commander Stoky en ligne: www.stokys.ch,téléphone: +41 52 233 00 15 (lundi au vendredi 08.30–12.00 et
  13.30–17.00 h), E-Mail: kontakt@stokys.ch

4Kits de modélisme: Stiftung Pädagogischer Verlag der Lehrerinnen und Lehrer Zürich. Online-Shop: www.paedag.ch

 

Notre site web utilise des cookies afin de pouvoir améliorer notre page en permanence et vous offrir une expérience optimale en tant que visiteurs. En continuant à consulter ce site web, vous déclarez accepter l’utilisation de cookies. Vous trouverez de plus amples informations concernant les cookies dans notre déclaration de protection des données.

Si vous désirez interdire l’utilisation de cookies, par ex. par le biais de Google Analytics, vous pouvez installer ce dernier au moyen des modules complémentaires du présent navigateur.