Courrier des lecteurs

Le coronavirus, nous fera-t-il retrouver la raison?

Non seulement l’Allemagne est aujourd’hui dans un état absolument extraordinaire, mais en principe cela vaut pour tous les pays du monde. Et nous pouvons observer que nous avons un Etat extrêmement capable, à commencer par notre chancelier fédéral, les premiers ministres des Etats fédéraux, jusqu’aux dirigeants politiques des municipalités. L’Etat-nation fédéral avec tous ses organes montre maintenant son vrai visage dans la crise. Pas d’attaques polarisant les uns contre les autres, pas de vanités personnelles des politiciens menées de façon individuelle, mais une solidarité de tous les acteurs de la crise est maintenant illustrée. Je pense aussi aux organes exécutifs des municipalités, aux bureaux d'ordre public, aux agents de police et autres, qui veillent au respect des règles. Les gouvernements de district de Rhénanie-du-Nord-Westphalie emploient à eux seuls un grand nombre de personnes pendant un week-end. Celles-ci traitent les demandes d’aide d’urgence reçues de petites entreprises ayant peu d’employés, ainsi que de travailleurs indépendants n’étant plus autorisés à exercer leur activité, sans aucune formalité administrative. Pour combler l’écart, ils reçoivent un paiement unique non remboursable de 9 000 à 25 000 euros. Le flux financier s’effectue en quelques jours.

En outre, nous constatons qu’une grande majorité a désormais compris la nécessité de se comporter de manière cohérente et de s’entraider pour protéger sa propre vie et celle des autres. Malgré les critiques si souvent formulées à l’égard de notre système de santé, nous pouvons maintenant constater qu’il fonctionne très bien et que, là aussi, il existe une solidarité entre les Etats dans le domaine de la fourniture des lits de soins intensifs. Nous sommes arrivés à la conclusion mutuelle que la coopération entre les nations et l’importance des frontières nationales et de leur sauvegarde, ici dans le but de contenir la pandémie, ne se trouvent pas en contradiction. Cette pandémie est peut-être aussi un déclencheur mondial nous faisant tous revenir à la raison. Finie l’agitation contre les «opposants» politiques! Finie l’augmentation des budgets d’armement! Finies les guerres dans le monde! Vivons la coexistence pacifique entre les peuples dans une bonne communauté au sein des différentes sociétés! On s’attend à ce que l’économie mondiale glisse vers une profonde récession. Le système financier occidental risque d’être ébranlé. Mais c’est précisément ce qui donne l’espoir d’un rapprochement de la famille humaine et de la dissolution définitive des images ennemies de la Russie, de la Chine ou d’Assad. L’ennemi commun est désormais plutôt le virus et son impact mondial, à combattre ensemble.

Werner Voß, Wiehl (D)

Traduction: Horizons et débats

Notre site web utilise des cookies afin de pouvoir améliorer notre page en permanence et vous offrir une expérience optimale en tant que visiteurs. En continuant à consulter ce site web, vous déclarez accepter l’utilisation de cookies. Vous trouverez de plus amples informations concernant les cookies dans notre déclaration de protection des données.

Si vous désirez interdire l’utilisation de cookies, par ex. par le biais de Google Analytics, vous pouvez installer ce dernier au moyen des modules complémentaires du présent navigateur.