Courrier du lecteur

La protection de la santé publique est l’objectif primordial de la prévention et du contrôle du coronavirus

Le nouveau coronavirus se propage par vagues et d’une certaine rapidité dans le monde entier. A l’heure actuelle, la pandémie pose un défi extraordinaire au système de la santé, et impactant au plus profond l’économie mondiale comme cela n’a pas été le cas depuis la Seconde Guerre mondiale. Jusqu’au  3 avril 2020, un total cumulé de plus d’un million de cas d’infection avait été confirmé au niveau mondial dont plus de 18 000 en Suisse.
En cette période mémorable, il y a malheureusement toujours des gens qui ont des préjugés contre le système chinois et le Parti communiste chinois. Des tentatives sont fréquentes ayant comme but d’ invalider le succès et l’efficacité de la Chine dans la prévention et la maîtrise du virus et la contribution de la Chine à la santé mondiale.
Ceux qui attaquent le système chinois devraient se demander: le virus corona aurait-il vraiment été mieux contrôlé s’il avait d’abord fait son apparition dans un pays occidental? A ceux qui accusent la Chine d’avoir agi trop tard, je pose la question suivante: quel pays au monde a pris des mesures contre la propagation du virus de la corona plus rapidement et plus systématiquement que la Chine?
Il est malheureusement vrai que de nombreux pays se sont bornés à observer de manière inactive pendant plus d’un mois après l’apparition du virus en Chine, certains même jusqu’à il y a deux ou trois semaines. Ils ont laissé passer un temps précieux, ce qui a finalement encouragé la propagation mondiale.
Le succès remarquable de la Chine dans la lutte contre l’épidémie ne repose pas sur la propagande, mais sur les efforts et le dévouement combinés du peuple chinois entier, y compris des Chinois étrangers, et sur l’aimable soutien de la communauté internationale. Le président Xi Jinping a souligné à plusieurs reprises que la Chine doit tirer les leçons de ces événements.
Face au virus, nous avons besoin d’initiatives et de coopération entre les citoyens, et nous avons besoin d’une action gouvernementale encore plus rapide, décisive et efficace. Nous avons besoin de solutions individuelles de la part du gouvernement et de la population de chaque pays, mais plus encore nous avons besoin d’une coopération ciblée et forte de l’ensemble de l’humanité. Tout système a besoin d’une réforme et d’une adaptation constante. L’autocritique, l’autorégulation et l’amélioration sont des qualités inhérentes au Parti communiste chinois dans sa quête permanente de progrès et de développement.
Le virus Corona est un ennemi commun et dangereux de l’humanité qui ne connaît aucune frontière géographique ou idéologique. Le plus grand aquis découlant de l’apparition du virus est que l’humanité entière forme une «communauté de destin» dans cette épreuve, indépendamment du nombre de différences et de disparités que présentent les pays en termes de religion, de politique, de géographie, de culture et d’autres.
Nous sommes tous dans le même bateau. La priorité absolue est maintenant de mettre de côté tous les clichés qui n’aident pas à prévenir et à contenir le virus. La protection de la santé de la population devrait plutôt être l’étalon-or. Nous devrions travailler plus étroitement ensemble pour rechercher et développer des diagnostics cliniques et des méthodes de traitement, des médicaments et des vaccins efficaces le plus rapidement possible afin de sauver chaque vie. Comme par le passé, le présent et l’avenir, la Chine considérera toujours la préservation de la santé publique mondiale comme l’une de ses tâches les plus essentielles et travaillera dur pour y parvenir.

Zhang Fengye, 
Consulat général de la République populaire de Chine à Zurich

(Traducion Horizons et débats)

 

Notre site web utilise des cookies afin de pouvoir améliorer notre page en permanence et vous offrir une expérience optimale en tant que visiteurs. En continuant à consulter ce site web, vous déclarez accepter l’utilisation de cookies. Vous trouverez de plus amples informations concernant les cookies dans notre déclaration de protection des données.

Si vous désirez interdire l’utilisation de cookies, par ex. par le biais de Google Analytics, vous pouvez installer ce dernier au moyen des modules complémentaires du présent navigateur.