«Si seulement j’avais écrit ce seul livre …»

Le devoir et la responsabilité des auteurs de livres pour enfants et adolescents

par Eliane Perret, Suisse

De nombreux parents souhaitent que leurs enfants aient le goût de la lecture, car il s’agit non seulement d’une compétence importante pour réussir à l’école, mais aussi d’une pratique culturelle nous reliant à nos semblables et au monde. Une activité émotionnelle émanant du lecteur est indispensable pour s’engager dans une histoire, la saisir mentalement et entrer dans un dialogue intérieur avec les protagonistes d’un livre. Une tâche mentale et émotionnelle sans pareil! En particulier au cours des derniers mois, lorsque de nombreuses familles ont passé plus de temps à la maison en raison du (virus) Corona, certains parents ont remarqué que la lecture serait une bonne alternative aux médias sur écran. Ils se sont rendus compte du nombre d’heures passées par leurs enfants à jouer et à chatter, et beaucoup craignaient, à juste titre, une dépendance à ces jeux. Mais quelle lecture pourrait constituer un contrepoids attrayant? 

Se promener dans les librairies et même dans les bibliothèques peut souvent laisser perplexe, agacé ou même stupéfait, comme le montre la contribution de Nicole Duprat de France. Il est peut-être utile de faire le lien avec des pensées fondamentales, mais aussi avec ses propres souvenirs de lecture. 

Apprendre à connaître 
les gens dans leur monde

Lorsque j’ai déballé un livre du papier d’emballage à Noël de ma première année d’école, ma joie était grande et au cours des jours suivants, j’ai immédiatement entrepris de lire les «Bunten Geschichten» (Les histoires imagées), le nom du livre. Depuis lors, les livres sont restés mes fidèles compagnons et ont élargi ma vision du monde. Au début, c’était des contes de fées, mais très vite, j’ai commencé à avoir envie de «vraies» histoires, c’est-à-dire celles disposant d’un lien avec la réalité. Il peut s’agir d’histoires d’animaux, mais aussi de livres décrivant la vie quotidienne et les aventures des enfants et de leurs familles. Grâce à «Hansi und Ume» (Hansi et Ume) d’Elsa Muschg, j’ai appris beaucoup de choses sur la vie et la culture au Japon et j’ai été fascinée par les murs en papier sur lesquels il était interdit d’écrire ou de percer un trou. En lisant «Heidi» de Johanna Spyri, j’ai vu comment un vieil homme amer est devenu un grand-père chaleureux et comment la relation entre sa petite-fille et lui a été enrichissante pour tous les deux. Je me suis plongée dans l’histoire de la vie d’«Anneli» de la vallée du Tösstal écrite par Olga Meyer d’après la biographie de sa mère, devenue un classique pour enfants. Il m’a donné mon premier aperçu de l’histoire industrielle de l’Oberland zurichois. Les idées de «Die rote Zora» («Zora la Rouge») de Kurt Held m’ont accompagnée lors de nos après-midi de jeux dans la forêt. Lorsque ma tante m’a offert «Sadako will leben» («Les mille oiseaux d’Hiroshima») de Karl Bruckner, je me suis non seulement demandée fébrilement si la jeune fille serait en bonne santé après avoir plié un millier de grues, mais j’ai aussi beaucoup appris sur les conséquences dévastatrices de la bombe atomique larguée sur Hiroshima. Je pourrais citer de nombreux autres livres avec lesquels j’ai passé des heures et qui m’ont fait rire et pleurer.
    Aujourd’hui encore, je me fais un devoir de rechercher des livres qui permettraient aux enfants et aux adolescents de vivre la même expérience que moi. Je le leur souhaite de tout cœur! Et il y a encore des auteurs qui rejoignent Olga Meyer et peuvent dire d’eux-mêmes: «J’ai écrit en raison d’un élan intérieur, parce que je ne pouvais pas faire autrement. […] J’ai écrit dans la joie, avec la seule intention de toucher le cœur de l’enfant, de puiser dans son univers et de l’aider à avancer sur le chemin du bien.»1

Confusion et idéologie

Malheureusement, quand on parcourt les rayons des livres pour enfants et adolescents, on trouve aussi beaucoup d’autres choses. Des sujets politiquement chargés et souvent idéologisés comme le changement climatique, Corona et l’euthanasie trouvent leur place dans les livres d’images. «Le cœur des enfants est facilement influençable», a écrit Olga Meyer. Et qui donne le droit d’abuser de ce fait à des fins égoïstes? A côté d’eux se trouvent des tomes épais dans lesquels des petits garçons règnent sur un monde magique. Mis en scène par les médias, ils sont diffusés, trouvent un large public et sont imités dans des variantes infinies. Encore une fois: quel est l’intérêt de désorienter la prochaine génération avec des fantasmes irréels, artificiels et souvent confus, si ce ne sont les intérêts financiers? Et ce, à un stade de développement où elle aimerait naturellement aborder les «vrais» problèmes et en discuter? Il est à espérer que le groupe ciblé des enfants et des adolescents «sentira si un livre est ‹construit› ou s’il est intérieurement vrai, s’il est authentique. Ils ressentent la chaleur qui leur parvient, l’amour avec lequel les personnages sont capturés», comme l’a écrit Olga Meyer.2 

Ancrés dans une éthique

Ecrire un livre pour enfants ou adolescents est une tâche exigeante. Elle exige des auteurs qu’ils assument leur responsabilité humaine et civique. Les idéologies et les mécanismes subtils de manipulation n’y ont pas leur place. Tout écrivain doit se demander honnêtement s’il est attaché à une éthique, comme l’a fait Olga Meyer après avoir rencontré l’un de ses lecteurs: 
    «Et si j’avais pu créer cette seule œuvre dans ma vie, en tenant compte de tout le bénéfice qu’elle a pu apporter à cette fille, cela aurait été pour moi une preuve suffisante de l’influence des livres dans l’orientation de la vie des jeunes – en bien ou en mal. Les livres ont un rôle à remplir et l’auteur doit en être conscient, je voudrais dire qu’il doit participer au bon développement psychique et d’un mental sain du jeune, qu’il doit l’aimer.»3 •

1Meyer, Olga. Olga Meyer erzählt aus ihrem Leben. Zurich 1968, p. 259
2op.cit. p. 260
3op.cit. p. 275

 

 

 

Notre site web utilise des cookies afin de pouvoir améliorer notre page en permanence et vous offrir une expérience optimale en tant que visiteurs. En continuant à consulter ce site web, vous déclarez accepter l’utilisation de cookies. Vous trouverez de plus amples informations concernant les cookies dans notre déclaration de protection des données.

Si vous désirez interdire l’utilisation de cookies, par ex. par le biais de Google Analytics, vous pouvez installer ce dernier au moyen des modules complémentaires du présent navigateur.