Courrier des lecteurs

Pas de distorsions linguistiques selon la novlangue imposée!

Selon les impératifs du «féminisme linguistique» zélé (Zeit-Fragen No 11 du 18/05/21), les réflexions du germaniste Peter Küpfer sur la novlangue préconisent le maintien de nos langues en respectant leur longue tradition culturelle dont elles portent les empreintes, chacune à leur manière. Il n’est pas le seul à s’inquiéter. Pour moi comme pour tant d’autres, les contorsions visant à transformer le prétendu «langage à prédominance masculine» en «langage à prédominance féminine» m’ennuient depuis longtemps. A titre d’exemple: J’avais écrit à la Radio SRF (chaîne radiophonique publique suisse) à ce sujet, car je trouvais que remplacer le terme allemand «Demonstranten» (manifestants, masculin générique, notion qui désigne des personnes démontrant ou affichant un message, indépendamment de leur sexe) par le terme «Demonstrierende» (forme grammaticalement neutre) témoignait une fois de plus de l’ignorance de la racine du mot et de la langue allemande de ceux qui se soumettent à cette mode. La réponse m’a montré que la plainte n’a pas été comprise, pas plus que le souci de débarrasser la langue de ce bagage encombrant. J’ai été soulagée en tombant récemment sur la remarque suivante dans le courrier de ma banque: «Afin de simplifier la lisibilité du texte, il a été renoncé à différencier les formulations de manière spécifique au sexe.» Chapeau!

Renate Dünki, Oberwangen (Suisse)

(Traduction Horizons et débats)

Le courrier de lectrice publié ci-dessus se réfère à l’article «Doktrinäres Kauderwelsch oder verständliche Sprache», paru dans Zeit-Fragen No 11 du 18/05/2021. Vu l’intérêt de l’article qui n’emploie, en exemples, que des locutions de la langue «genderisée» en allemand, l’article ne figure que dans l’édition allemande de Zeit-Fragen.

Notre site web utilise des cookies afin de pouvoir améliorer notre page en permanence et vous offrir une expérience optimale en tant que visiteurs. En continuant à consulter ce site web, vous déclarez accepter l’utilisation de cookies. Vous trouverez de plus amples informations concernant les cookies dans notre déclaration de protection des données.

Si vous désirez interdire l’utilisation de cookies, par ex. par le biais de Google Analytics, vous pouvez installer ce dernier au moyen des modules complémentaires du présent navigateur.