«Le complexe militaro-industriel en quête désespérée d’ennemis»

L’ancien ambassadeur des Etats-Unis, Jack F. Matlock fils, critique l’effritement du personnel diplomatique des ambassades américaines

La semaine dernière, on a fait état du fait que le Ministère des affaires étrangères des Etats-Unis a rejeté les propositions de Anatoli Antonov, ambassadeur russe aux Etats-Unis, de revenir sur les limitations des effectifs concernant les missions diplomatiques dans les ambassades réciproques, aussi bien aux Etats-Unis qu’en Russie. L’ancien ambassadeur américain, Jack F. Matlock fils*, vient de commenter la limitation continuelle du personnel des deux ambassades de la manière suivante: 
    «Je regrette les efforts réciproques visant la réduction des effectifs dans les corps diplomatiques des Etats-Unis et de la Russie visant leur effritement. Cela a commencé au cours des derniers mois du gouvernement Obama, et a fait en sorte que chaque initiative des Etats-Unis d’expulser des diplomates russes trouvait comme réponse une réduction correspondante des effectifs du corps diplomatique états-unien en Russie. Or, j’ai passé des années – voire des décennies – à donner plus de poids à notre présence diplomatique auprès de l’ancienne Union soviétique. C’est pourquoi il est particulièrement fâcheux de voir les Etats-Unis détruire précisément ces instruments de communication et de diplomatie, avec le soutien des deux grands partis politiques. 
    J’espère me tromper, mais il me semble que le Président Joe Biden tente l’impossible: inciter les Russes à coopérer dans les affaires les plus importantes pour nous et, en même temps, les traiter en ennemis ou en adversaires sur les sujets qui les préoccupent de moins que nous. 
    En ce moment, il paraît que les faits et les décisions politiques rationnelles dépassent complètement l’establishment politique à Washington. En ce qui concerne ses rapports avec le Congrès, le complexe militaro-industriel qui semble se trouver à la quête désespérée d’ennemis pour justifier son gaspillage des dépenses prévues à la Défense (qui se révèlent être celles d’aggression).»

Source: https://usrussiaaccord.org, cons. le 8 novembre 2021

(Traduction Horizons et débats)



Jack F. Matlock fils, historien et diplomate de longue date, a été Ambassadeur des Etats-Unis dans l’ancienne Union soviétique de 1987 à 1991. Auparavant, il a présidé les affaires européennes et soviétiques dans l’état-major du Conseil national de Sécurité sous le président Reagan. De 1981 à 1983, il a été Ambassadeur américain en Tchécoslovaquie. Jack F. Matlock fils est membre du Conseil d’adminstration de l’American Committee for US-Russia Accord (ACURA)

 

 

Notre site web utilise des cookies afin de pouvoir améliorer notre page en permanence et vous offrir une expérience optimale en tant que visiteurs. En continuant à consulter ce site web, vous déclarez accepter l’utilisation de cookies. Vous trouverez de plus amples informations concernant les cookies dans notre déclaration de protection des données.

Si vous désirez interdire l’utilisation de cookies, par ex. par le biais de Google Analytics, vous pouvez installer ce dernier au moyen des modules complémentaires du présent navigateur.