Suspension de la politique agricole 2022 plus

Le Conseil national rejoint le Conseil des Etats

mw. Le 16 mars 2021, le Conseil national s’est joint au Conseil des Etats en acceptant – à une très faible majorité (100 voix contre 95, une abstention), il est vrai – de suspendre la politique agricole proposée par le Conseil fédéral pour les années 2022 à 2025, «jusqu’à ce que le Conseil fédéral ait présenté un rapport en réponse au postulat ‹Orientation future de la politique agricole›. Complément au mandat du Conseil fédéral (20.3931). Selon le texte du postulat, ce rapport devra être disponible en 2022» (voir Horizons et débats du 2 et 16 mars 2021).
    Heureusement, le Conseil national a également approuvé à une large majorité – 144 voix contre 14 et 38 abstentions – les paiements directs de la Confédération aux exploitations agricoles, soit 13,5 milliards de francs pour les quatre prochaines années. (20.022, Politique agricole à partir de 2022, débat du Conseil national du 16/03/21). En outre, le Conseil national charge le Conseil fédéral de compléter son rapport sur l’orientation future de la politique agricole, en réponse à un postulat par les points supplémentaires suivants:
    Avec la première demande, le Conseil national soutient la production locale et durable des exploitations agricoles nationales, conformément aux recommandations du Rapport sur l’agriculture mondiale.
    Les mesures à prendre contre le gaspillage alimentaire sont d’une grande urgence, dans un monde où des millions d’êtres humains souffrent de faim. Chaque individu est appelé à les soutenir, en tant que citoyen ou en tant qu’entrepreneur, dans la production ou le commerce de denrées alimentaires. (postulat 21.3015, débat au Conseil national du 16 mars 2021).

Notre site web utilise des cookies afin de pouvoir améliorer notre page en permanence et vous offrir une expérience optimale en tant que visiteurs. En continuant à consulter ce site web, vous déclarez accepter l’utilisation de cookies. Vous trouverez de plus amples informations concernant les cookies dans notre déclaration de protection des données.

Si vous désirez interdire l’utilisation de cookies, par ex. par le biais de Google Analytics, vous pouvez installer ce dernier au moyen des modules complémentaires du présent navigateur.