Propositions de livres à lire et à offrir

Polony, Natacha

Changer la vie. Pour une reconquête démocratique. Ed. L’Observatoire 2017. ISBN 979-10-329-0027-7

«Progrès», «laïcité», «travail», «identité»: autant de mots dévoyés après qu’ils sont passés dans le langage politique et médiatique. Natacha Polony les a traqués pour mieux montrer comment ce nouveau langage contribue au conditionnement de la pensée. Bien sûr, les mots et les rites démocratiques sont préservés, mais ils sont vidés de leur substance.
Leur rendre leur sens est la condition pour refonder la démocratie, contre ceux qui prétendent qu’il n’y a «pas d’alternative», et pour former des individus autonomes, et non des rouages de la machine économique. Ce livre, sous forme de dictionnaire politique, entend nous donner les armes intellectuelles pour reconquérir la démocratie véritable et nous penser en hommes libres.

Song, Hongbing

La guerre des monnaies: La Chine et le nouvel ordre mondial.

Ed. Le retour aux sources 2014. ISBN 978-23-551-2054-1
Voici enfin disponible en français le célèbre livre qui a fait bouger les lignes économiques officielles de l’Empire du Milieu. Vendu à plus de 2 millions d’exemplaires en Chine, traduit en japonais, en coréen et en polonais, le best-seller chinois de Hongbing Song, «Currency Wars», déroule l’histoire de la grande cabale monétaire qui a façonné le monde depuis plus de deux cents ans, de la constitution de la dynastie des Rothschild à la fin du XVIIIe siècle jusqu’à la crise de 2008.
Livre de chevet des membres du Comité central du Parti communiste et des banquiers chinois, «La Guerre des Monnaies» a fait comprendre aux dirigeants de la future première économie mondiale qu’une guerre redoutable livrée dans les coulisses du pouvoir, suivant un axe Londres/Wall Street, tentait d’établir coûte que coûte un nouvel ordre mondial au profit d’une oligarchie financière sans foi ni loi. En mars 2013, la Chine s’annonçait prête à riposter en cas de … guerre des monnaies!

Signol, Christian

Un jeune médecin de campagne. Ed. Albin Michel 2017. ISBN 978-22-264-0026-0
Après son internat, le jeune Dr Vialaneix accepte l’offre du maire d’une petite commune du Limousin de s’installer dans la maison de santé du village. Tout en alternant les visites à domicile et les consultations au cabinet, il est témoin de la disparition d’une génération touchée par la maladie, l’isolement et la solitude. Sa rencontre avec l’infirmière de cette unité de soins lui apporte la force et le réconfort dont il a besoin pour exercer son métier. Plus qu’un métier, en réalité: une vocation, qui le pousse à prendre sous son aile une adolescente pleine de vie qui lutte contre le cancer.
Pendant une année, au rythme des saisons, le Dr Vialaneix va nous faire partager ses combats, ses échecs, mais aussi ses succès, dans la splendeur d’un monde finissant. A travers ce très beau portrait d’un homme d’une profonde humanité, Christian Signol brosse le tableau d’une campagne magnifique mais désertée, en un émouvant hommage aux médecins de campagne trop souvent démunis pour accompagner au quotidien ceux qui luttent avec courage et s’efforcent de croire encore à un bonheur possible.

Carles, Emilie

Une soupe aux herbes sauvages.

Pocket 2004. ISBN 978-22-661-4540-4
Née avec le siècle dans un petit village des Hautes-Alpes, Emilie Carles est la seule, des six enfants de sa famille, à poursuivre ses études. Et à quel prix! Pas question, chez ces paysans obligés de travailler d’arrache-pied pour survivre, de se passer d’une paire de bras valides. Les journées d’Emilie sont donc doubles: aux champs et à l’école. A seize ans, elle quitte sa vallée pour Paris, afin d’obtenir son diplôme d’institutrice. Monde nouveau, idées nouvelles. Revenue enseigner au pays, Emilie apprend à ses élèves la tolérance, le refus de la guerre et la fierté de leurs traditions paysannes … Un certain sens de la dignité défendra tout au long de son existence.

Khodynskaya-Golenishcheva, Maria

Alep, la guerre et la diplomatie.

Ed. Pierre-Guillaume de Roux 2017.
ISBN 978-23-637-1219-6
A travers ce document inédit, Maria Khodynskaya-Golenishcheva, diplomate de premier rang à la Mission permanente de la Fédération de Russie auprès des Nations Unies à Genève, expose pour la première fois le point de vue russe sur la crise syrienne. La lumière est ainsi faite sur les initiatives diplomatiques et militaires menées par Moscou pour tenter de résoudre un conflit civilo-global sans précédent opposant Washington à Moscou; Riyad à Téhéran; Ankara aux Kurdes; enfin, «jihadistes globaux» (Al-Qaïda) aux «jihadistes locaux» (organisation Etat islamique – Dae’ch).
Après plusieurs vaines tentatives russo-américaines, un accord russo-turc met fin à la bataille d’Alep en décembre 2016, seconde ville et capitale économique de la Syrie. Les bases d’une nouvelle dynamique proche et moyenne-orientale sont enfin jetées. Le Yalta régional qui en résulte change la face du monde au Proche et Moyen-Orient, mais aussi en Asie centrale, en Afrique et en Méditerranée. Après la guerre, la diplomatie et la paix? Mais à quel prix? Face à la propagande médiatique occidentale, Moscou dénonce une véritable «arme de communication massive» qui aura fortement contribué à enrayer le processus de paix. Autre dynamique qui sera lourde de conséquences: la méfiance exacerbée des Nations unies qui, au motif de défendre les droits de l’homme, aura trop souvent fait obstruction à la lutte anti-terroriste poursuivie par les autorités syriennes, la Russie et leurs alliés.

Randin, Willy

En lutte pour une planète plus humaine. Collection Nouvelle Planète,

Ed. Favre 2009.
On croit trop souvent que l’humanitaire représente une goutte d’eau dans un océan de misère, qu’il est régulièrement voué à l’échec, que les fonds soulevés sont accaparés par des instances corrompues ou encore qu’il maintient les populations locales dans un état de dépendance nuisible. Cette vision est réductrice et fausse dans un grand nombre de cas, comme ce livre le prouve. Il y a des méthodes, des moyens, pour intervenir de façon constructive à long terme, avec des améliorations avérées et pérennes.
Au moment où beaucoup sombrent dans la sinistrose, cet ouvrage montre que l’être humain peut faire preuve de ressources insoupçonnées. Dès qu’il a confiance, il renverse des montagnes de léthargie, de lassitude ou d’oubli. Croire en une planète plus humaine est un sacré défi, que l’auteur de ce livre relève,

Meyssan, Thierry

Sous nos yeux: Du 11 Septembre à

Donald Trump. Ed. Demi-Lune 2017. ISBN 978-29-171-1231-1
Le comportement de nos dirigeants semble être devenu irrationnel: sous prétexte de sauver les Libyens d’un dictateur qui aurait pu les tuer, nous en avons massacré 160 000; pour renverser le régime syrien, nous avons collaboré avec Al-Qaïda, alors que nous l’accusons des attentats du 11-Septembre et que nous le combattons au Mali; pour défendre le projet de paix européenne, nous avons soutenu le coup d’Etat nazi en Ukraine; etc. Le monde est devenu sombre: depuis le 11-Septembre, l’usage de la torture s’est banalisé, des États ont été anéantis, plus d’un million de réfugiés se sont précipités en Europe, plus de trois millions de personnes ont été tuées par les guerres occidentales, le chaos s’installe au Moyen-Orient élargi. En apparence, pour rien.
S’appuyant sur son expérience et sur des documents inédits, Thierry Meyssan nous révèle par qui, pourquoi et comment a été conçu le «remodelage» de la région. Il met en lumière un affrontement interne aux Etats-Unis qui, tout en continuant à détruire le Moyen-Orient élargi, s’étend désormais dans le monde occidental. Ecrit pour le grand public mais également destiné à un lectorat exigeant et avisé, cet ouvrage qui paraît simultanément en neuf langues est destiné à devenir un ouvrage de référence. Fourmillant d’informations précises, il livre les clés de ce que le monde subit depuis 15 ans, quand a débuté la «guerre contre le terrorisme». C’est le premier et unique témoignage d’une personnalité ayant vécu les événements dans plusieurs des pays concernés. Il nous alerte sur ce conflit planétaire de sorte que nous puissions le stopper.

Hollard, Florian

Michel Hollard: Le Français qui a sauvé Londres. Ed. Le Cherche Midi 2005.

ISBN 978-27-491-0387-7
Michel Hollard fut résistant parce qu’il ne concevait pas son pays soumis à la botte nazie. L’éthique et le patriotisme commandaient d’agir à ce cousin de Théodore Monod. Ce qu’il fit en constituant un réseau d’une redoutable efficacité qui lui permit d’informer les services anglais en Suisse. En 1943, Michel Hollard, ingénieur de formation, apprit que les Allemands procédaient à d’étranges préparatifs au nord-ouest de la France. Grâce à une enquête rigoureuse dans les régions concernées, il découvrit les principaux composants de l’«arme de vengeance V1» pointée sur Londres.
La précision de ses renseignements évita le pire à la capitale britannique. Les rampes de V1 furent bombardées par l’aviation alliée à partir du 22 décembre 1943, avant d’avoir pu entreprendre leur œuvre de mort. Dénoncé, Michel Hollard fut arrêté par la police allemande. Torturé, déporté au bagne de Neuengamme puis jeté dans la cale d’un navire promis au naufrage, il survécut à toutes les épreuves. Un Eurostar porte maintenant son nom. Michel Hollard reste méconnu en France. Ce livre répare cette injustice.

Bowlby, John

Le lien, la psychanalyse et l’art d’être parent.

Ed. Albin Michel 2011.
ISBN 978-22-262-0892-7
La théorie de l’attachement montre l’influence des relations de la personne, de la naissance à l’adolescence, sur son évolution ultérieure. Ces relations laissent une empreinte visible, la vie durant, sur sa perception d’elle-même, des autres et du monde qui l’entoure. L’attachement exerce son influence à long terme et sur tous les domaines de la vie, sociale, relationnelle, psychique, physique, par l’intermédiaire d’un conditionnement des mécanismes émotionnels, variables selon les individus et le type de relations qu’ils ont connues pendant leur prime jeunesse. Cet attachement est un instinct qui préside au développement de la personnalité, par l’intermédiaire du câblage du cerveau.
Cet ouvrage, paru en anglais sous le titre «A Secure Base», rassemble huit conférences données dans les années 80 par John Bowlby. Il y présente les principaux axes de sa théorie et ses applications pratiques. Il offre à la fois des conseils sur l’art d’être parent, comme sur celui d’être thérapeute, tout en précisant son inscription dans la lignée des premiers travaux de Freud. Car contrairement à ce que lui reprochent certains, la théorie de l’attachement reste ancrée dans la psychanalyse.

Fleuranceau, Xavier

Bénévole à la Croix-Rouge.

Ed. Le Cherche Midi 2005. ISBN 978-27-491-0482-9
La Croix-Rouge, tout le monde connaît ... Oui, mais quel est le quotidien de cette ONG? Qui rend possibles ses actions sur le terrain? Ce sont des femmes et des hommes un peu différents des autres: les bénévoles. Voici le témoignage de l’un d’entre eux. Une chronique engagée, spontanée et sincère, fruit de plus d’une décennie de bénévolat. Des histoires souvent dures, parfois drôles, toujours pleines de générosité, et de ce petit plus indispensable, la chaleur humaine.
L’auteur raconte ses interventions de secouriste, ses maraudes nocturnes au fond de la détresse, ses rencontres pathétiques ou tragiques, ses coups de cœur, ses coups de gueule et ses coups de blues. Xavier Fleuranceau nous dit également que si le secourisme était enseigné en France dans les écoles, si 20% de la population était formée aux gestes d’urgence, des milliers de vies seraient sauvées chaque année.