L’Autriche ne renvoie personne

Le chancelier autrichien Sebastian Kurz s’est senti contraint, pendant l’émission autrichienne Puls 4 Arena, de souligner une fois de plus qu’il n’y a pas de «ligne de conduite de l’UE». Sur la question de l’expulsion de diplomates, on ne peut pas parler de ligne de l’UE, car «environ un tiers des Etats» ont décidé d’agir différemment, dont l’Autriche.
M. Kurz s’est expliqué en donnant les raisons suivantes: dans le cas de l’Autriche, la neutralité et le fait que Vienne soit le siège de nombreuses organisations internationales. En outre, le pays a une tradition de constructeur de ponts vers la Russie et il y règne un consensus au-delà des clivages politiques.    •

Source: APA du 4/4/18