Václav Klaus critique les expulsions

«Le gouvernement britannique ne veut pas présenter de preuves – si tout autre pays en faisait autant, l’incompréhension serait grande», a déclaré l’ancien président tchèque Václav Klaus. Il a vivement critiqué la réaction occidentale dans l’affaire Skripal. La Grande-Bretagne doit présenter des preuves claires à la Russie. L’expulsion des diplomates russes a été une réaction «un peu puérile», a déclaré jeudi ce politicien au long cours, au journal «MF Dnes». «Etant donné que la Slovaquie, la Slovénie et l’Autriche n’ont pas réagi de la même manière, je préférerais être le citoyen d’un de ces pays», a-t-il ajouté. La République tchèque a déclaré trois membres de l’ambassade de Russie comme «personae non gratae» suite à la pression exercée par la Grande-Bretagne.    •

Source: Handelsblatt du 5/4/18