«Musique pour la paix»

Une initiative de paix germano-russe

km. Début septembre,1 le site allemand «Nachdenkseiten» a attiré l’attention sur un projet de paix impliquant des troupes de théâtre d’une école allemande et d’une école russe. «La rencontre et la connaissance de la culture de l’autre dans le sens de la compréhension mutuelle des peuples» se trouvait au cœur des activités, selon le site web du projet.2
«Nous sommes préoccupés par la détérioration croissante des relations politiques entre l’Allemagne et la Russie», poursuit-il. «C’est ainsi qu’est née l’impulsion d’établir un contrepoint émanant de la société civile. Notre initiative repose sur trois prémisses: la volonté de paix est renforcée par des expériences humaines; les rencontres interculturelles entre les jeunes sont le meilleur moyen d’ouvrir la voie d’un avenir pacifique; la compréhension peut réussir dans un langage universel: la musique. C’est dans cette optique que nous allons mettre sur pied un projet musical-artistique avec nos partenaires russes. La rencontre musicale des jeunes peut devenir un excellent investissement pour la paix entre les deux peuples. L’échange se considère comme un projet pilote au niveau scolaire. Notre objectif est d’intensifier à l’avenir notre amitié avec des musiciens allemands et russes sous différentes formes».
Le partenaire du projet en Russie est l’ensemble de théâtre pour la jeunesse «Premier» de Tver en Russie, fondé en 1992 au Gymnase n° 12. Depuis lors, il y a eu plusieurs productions théâtrales chaque année avec divers ensembles d’enfants et d’adolescents. Le directeur de l’ensemble, Andrew Koryakov, est lui-même l’auteur et le compositeur des pièces. Le répertoire couvre un large spectre allant du théâtre à la comédie et aux comédies musicales. En 2012, le théâtre a reçu le titre de «Volkstheater». La troupe a obtenu de nombreux prix et a participé à des festivals de théâtre nationaux et internationaux.
Du côté allemand, la compagnie musicale impliquée est un ensemble musical de jeunes du Lise-Meitner-Gymnasium (LMG) à Grenzach-Wyhlen dans le sud du Bade-Wurtemberg. L’ensemble existe depuis 2004 et peut se prévaloir de nombreuses représentations. En 2016, l’ensemble a obtenu un prix Lotto de théâtre musical.
Il y a un an et demi, la troupe de théâtre allemande avait présenté l’idée de ce projet au forum Internet de la Fondation pour les échanges entre la jeunesse germano-russe, après quoi la troupe de théâtre «Premier» de Tver s’est rapidement annoncée partante. Les deux groupes se sont rapidement mis d’accord sur le concept de base: les groupes de théâtre se rendent visite mutuellement en Russie et en Allemagne et développent un programme de concert commun basé sur leur répertoire musical respectif. Ils échangent leurs chansons et chorégraphies via Internet et préparent les pièces «étrangères» chez eux. Pendant les rencontres en Russie et en Allemagne, le programme du concert est répété et peaufiné ensemble.
Du 30 août au 10 septembre 2019, le groupe de théâtre musical allemand a rendu visite à ses partenaires russes à Tver. Les adolescents allemands vivaient dans des familles russes. Les concerts «Musique pour la paix» – «Музыка ради ради Mира» ont eu lieu le 4 septembre dans la salle de concert Panorama à Tver et le 9 septembre dans la grande salle de l’Académie de musique Gnessin à Moscou. La visite de retour de l’ensemble russe «Premier» en Allemagne aura lieu du 23 octobre au 2 novembre. Des concerts sont prévus à Lörrach, Fribourg, Stuttgart et dans le parc d’attractions «Europapark» de Rust. Au total, environ 80 jeunes de 15 à 25 ans et une dizaine d’adultes d’Allemagne et de Russie y participeront.
En Russie, ce projet de paix est soutenu par le ministre des Affaires étrangères Sergueï Lavrov, l’ambassade d’Allemagne, l’école allemande de Moscou et le Rotary Club «Humboldt» de Moscou. L’organisateur responsable en Russie est l’organisation à but non lucratif «Interkrug» de Tver. En Allemagne, ce projet est soutenu par l’Eglise évangélique de la région de Baden, le Rotary Club de Müllheim-Badenweiler, le porte-parole des Verts au Parlement du Land de Bade-Wurtemberg, les Caisses d’épargnes de Lörrach-Rheinfelden et Markgräflerland, la Fondation germano-russe pour les échanges jeunesses, la ville de Lörrach et la commune de Grenzach-Wyhlen. Le projet est organisé en Allemagne par le «Verein zur Förderung von Musik-Theater am LMG».
Deux déclarations sur le site web du projet révèlent la signification de ce projet pour les élèves allemands: «La paix est un fondement primordial, un fondement qui nous donne le sentiment de sécurité et de force intérieure. Je suis donc très reconnaissante pour un tel projet, car il me permet de réaliser quelque chose de bien. Nous pouvons accomplir quelque chose de bien, si nous nous engageons personnellement.» (Yorick, 18 ans) Et: «Dans de nombreuses années, nous nous souviendrons encore de ce moment unique avec nos amis. Les amitiés internationales nous accompagneront tout au long de notre vie, en éliminant les préjugés, et nous réalisons que tous les gens nous ressemblent beaucoup plus que nous ne l’avons jamais pensé. (Laura, 14 ans)

(Traduction Horizons et débats)

1    https://www.nachdenkseiten.de/?p=54512
2    https://musketiere.musical-lmg.de/musik-fuer-den-frieden/