La coopérative

La coopérative Zeit-Fragen se présente

Chère lectrice, cher lecteur,

Le journal Zeit-Fragen (et ses éditons française et anglaise) est un bimensuel sans attaches politiques ou financières paraissant depuis 1993. Nous présentons des faits et des idées qui nous paraissent importants pour aider nos lecteurs à mieux comprendre les événements politiques, économiques, sociaux et culturels. Nous défendons des valeurs qui visent le bien des individus et leur coexistence pacifique. Nous sommes opposés à toute manipulation et à toute propagande.
Le journal Zeit-Fragen ne se considère pas comme un journal faisant concurrence aux autres mais comme complémentaire. Nous offrons une plate-forme permettant de mieux comprendre non seulement les événements actuels mais les évolutions à plus ou moins long terme, et d’en débattre en fonction de valeurs éthiques. Nous nous engageons tout spécialement en faveur d’une politique de paix, de l’éducation à la paix, de l’éducation en général, de la promotion et du développement de la démocratie directe et du fédéralisme. Nous soutenons tout ce qui va dans ce sens. Nous nous engageons également en faveur d’une politique sociale et économique humaine qui soit une alternative à la globalisation néolibérale.
Grâce à une stratégie prudente, nous avons réussi à nous imposer dans un contexte difficile pour les journaux indépendants. A la demande de nombreux lecteurs et auteurs francophones et anglophones, nous publions depuis plusieurs années des éditions française (Horizons et débats) et anglaise (Current Concerns). A l’intention de la population italophone du pays, une édition en italien (Discorso libero) paraît quatre fois par an.
La Coopérative Zeit-Fragen édite nos journaux. Les Editions Zeit-Fragen quant à elles publient d’autres livres et brochures. La forme juridique de coopérative a été choisie à dessein: les principes coopératifs d’autonomie, d’autogestion et de responsabilité permettent une collaboration de toutes les personnes impliquées dans un esprit d’égalité. Le fait que le journal Zeit-Fragen paraisse régulièrement depuis plus de 25 ans et qu’il soit financièrement indépendant montre qu’il est possible, même aujourd’hui, de publier un journal de qualité fondé sur le bénévolat. Pour préserver notre indépendance, nous renonçons délibérément à toute publicité et nous n’avons aucun sponsor. Les abonnements et les dons sont notre seule source de financement.
Chère lectrice, cher lecteur, nous vous invitons cordialement à faire connaissance avec nos publications.

Jean-Paul Vuilleumier, président de la «Coopérative Zeit-Fragen»

 

Brochure

Rédaction de Zeit-Fragen

Avec notre journal, nous nous sommes donnés la possibilité d’aborder en toute liberté les questions qui nous paraissent importantes et cela sans avoir à tenir compte de considérations financières ou partisanes. Le bien des individus et le bien commun nous servent de références.
Les valeurs fondamentales, telles la dignité humaine, les droits de l’homme et tous les acquis de l’humanité jusqu’à nos jours dans les domaines du droit international et humanitaire, de l’Etat de droit et des formes démocratiques du vivre-ensemble sont pour nous la base d’une vie en communauté libre et digne.
Notre objectif est de constamment rappeler et renforcer ces valeurs constituant le fondement indispensable d’une politique de paix globale.
Nous considérons la démocratie directe comme l’expression d’une société dans laquelle l’individu responsable participe directement à la vie de la communauté et contribue au bien public. Dans un Etat fédéral, la démocratie, et plus particulièrement la démocratie directe, offre aux individus et à la collectivité d’excellents moyens de résoudre les conflits de manière humaine, sans recourir à la violence.
Nous adoptons une attitude critique à l’égard des tendances mettant ces valeurs en question, voire en péril. Par exemple, l’évolution économique qui, sous les slogans de «globalisation» ou d’«économie de marché néolibérale» – au nom de l’optimisation du profit – sape la perspective de nombreux pays de développer une économie saine et des conditions de vie dignes. Très souvent, elle s’attaque massivement à la démocratie et à la souveraineté des Etats et par conséquent au droit des peuples à disposer d’eux-mêmes. Les moyens utilisés sont, entres autres, les guerres, les préparatifs et la propagande de guerre qui s’accompagne toujours d’une limitation des droits citoyens.
Nous publions également avec grand plaisir des contributions informatives et positives notamment dans les domaines de l’économie, de la culture, de l’enseignement et de l’éducation.
Erika Vögeli, rédactrice en chef

 

 

Zeit-Fragen

Paraît sur papier depuis 1993
Rythme de parution:        tous les 15 jours

Tirage:                            4000 exemplaires
Nombre de pages: 8 à 12
Prix des abonnements:12 mois:    168 frs/108 €
 6 mois:    89 frs/58 €

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Rédaction d’Horizons et débats

Horizons et débats, édition francophone du journal Zeit-Fragen, paraît également sous la forme d’un bimensuel comprenant les mêmes contenus présentés dans la version allemande, cependant avec une semaine de décalage. Ce laps de temps nous permet d’accomplir l’important travail de traduction nécessaire pour nos publications en trois langues.
Ce journal s’adresse aux personnes francophones habitant en Suisse, en France et dans de nombreux autres pays. Depuis environ 20 ans, la Coopérative Zeit-Fragen et Horizons et débats sont présents au Salon international du Livre et de la Presse de Genève avec leur propre stand.

Jean-Paul Vuilleumier, rédacteur en chef

 

 

 

 

 

 

 

 

Horizons et débats

Paraît sur papier depuis 2000
Rythme de parution:      tous les 15 jours
Tirage:                           1000 exemplaires
Nombre de pages:         8 à 12
Prix des abonnements: 12 mois:    168 frs/108 €
                                        6 mois:      89 frs/58 €

Rédaction de Current Concerns

Current Concerns, édition anglophone de Zeit-Fragen, paraît également sous la forme de bimensuel. Cependant, depuis 2011, il n’est plus imprimé sur papier mais est publié uniquement sous forme électronique.
Les réactions positives de nos lectrices et lecteurs parvenant de tous les continents, nous montrent l’intérêt porté à nos informations indépendantes et à nos analyses approfondies souvent rédigées par des auteurs provenant d’autres pays ou régions du monde.
Current Concerns et Horizons et débats sont également lus avec beaucoup d’intérêt dans les organisations et institutions internationales de Genève. Malgré des différences historiques, culturelles et sociales parfois importantes, les problèmes rencontrés partout dans le monde présentent des parallèles et des similitudes. Nos publications établissent des ponts entre les hommes, les pays et les continents en favorisant les échanges d’idées au-delà des frontières linguistiques.

Erika Vögeli

Eva-Maria Föllmer-Müller, rédaction en chef

 

Current Concerns

Paraît depuis 1998
Rythme de parution:     tous les 15 jours uniquement en version électronique, format PDF
Nombre de pages:        16 pages A4
Prix de l’abonnement:   12 mois: 40 frs/30 €

Rédaction de Discorso libero

Discorso libero est destiné avant tout à la partie italophone de la Suisse et à l’Italie. Il paraît 4 fois par an. Notre coopérative désire ainsi encourager la solidarité entre les différentes régions linguistiques et culturelles de la Suisse.

Rico Calcagnini, rédacteur en chef

Discorso libero

Paraît sur papier depuis 2009
Rythme de parution:          4 fois par an
Tirage:                               1000 exemplaires
Nombre de pages:             8 à 12
Prix de l’abonnement:       12 mois: 15 frs

 

Témoignages de lecteurs

Vu la qualité de votre publication que je vous remercie de continuer à m’envoyer (vous recevrez également dorénavant notre revue à chaque parution), je suis persuadé que nous resterons en contact. Peut-être échangerons-nous de nouveaux articles. Entre petits pays et en cette bonne compagnie de résistance au discours dominant, de telles alliances ne peuvent être que bénéfiques.
D. M., Ohain, B
Je viens de recevoir votre dernier numéro d’«Horizons et débats». Je vous en félicite! Ce journal est intéressant et … inquiétant. Intéressant par les informations qu’il contient et inquiétant par ses révélations sur l’attitude du Conseil fédéral. Nous en ferons bon usage.
D G., Genève, CH
Inutile de répéter que votre journal est unique en son genre et qu’on y trouve (enfin!) de l’information. L’article d’Eberhard Hamer explique bien (entre autres) pourquoi subitement nous avons eu des «réserves d’or excédentaire» et pourquoi personne n’a soulevé la question. Afin que je puisse informer mes amis, vous serait-il possible de me faire parvenir cet article sous forme électronique?
H. W., (@bluewin.ch)
Nous recevons depuis un certain temps votre très intéressant journal et nous approuvons ce qui y est traité. (…) Je vous remercie pour les informations et le réconfort qu’il nous apporte.
H. D., Châtenay-Malabry, F
Je suis abonné depuis quelques années à «Horizons et débats» et l’apprécie toujours autant. Le fait que des per­sonnes en prise directe avec la vie professionnelle participent à la rédaction lui donne un ton bien différent de celui de la grande presse trop souvent aux ordres ou sensible à l’autocensure.
G. D., Livry-Gargan, F
I miei vivissimi complimenti e felicitazioni per la Vostra pubblicazione «Discorso Libero» i cui valori e principi condivido profondamente e che da sempre perseguo quotidianamente con il mio impegno personale, professionale e sociale. Principi come quelli di indipendenza, etica della responsabilità, diritti dell’uomo e dell’umanità. I miei più vervidi auguri a Voi tutti per un futuro pieno di soddisfazioni e per un mondo a dimensione dell’Uomo. Di un uomo nuovo: consapevole, responsabile, libero!
Prof. Dr. med. O. D.
Je voudrais vous féliciter pour votre journal qui sort de l’ordinaire par son contenu et auquel j’apporte le soutien de notre Fédération européenne. «Horizons et débats» nous permet de mieux nous connaître entre Européens d’une civilisation commune ouverte sur la mondialité et le plurilinguisme.     
P. M., Montrouge, F
Une personne m’a communiqué votre numéro sur l’Union européenne qui m’a particulièrement intéressé et même passionné. Etant ressortissant d’un Etat membre, j’ai particulièrement apprécié votre liberté de parole qui n’existe plus ici, car étouffée dans un ensemble de réseaux qui font la pensée unique.
M. F. (@wanadoo.fr)
Veuillez m’envoyer trois exemplaires de l’excellent numéro 37 d’«Horizons et débats» afin que je puisse les donner à trois de mes amis en les encourageant vivement à s’abonner à votre journal que je lis toujours avec grand plaisir.     
L. J., Rolle, CH
Ich schätze Ihre Zeitung sehr hoch. Sie ist für meine Arbeit sehr aufschlussreich und notwendig. Früher las ich sie von Zeit zu Zeit. Jetzt habe ich das Vergnügen, sie regelmässig zu lesen. Das ist eine grosse geistige Bereicherung. Um so mehr als ich auf der politischen und ethischen Linie der Zeitung stehe.
Prof. Dr. D. W., M., RUS
Je vous remercie très vivement pour l’envoi des numéros de votre journal. J’ai été enthousiasmé par cette lecture de A jusqu’à Z. La qualité, la clairvoyance et le style des articles me plaisent tout à fait.
Dr T. J., T., F
Je viens de découvrir votre site Web. Excellent et bravo. Je suis loin d’avoir fini de parcourir toutes ces pages pleines d’informations. J’ai cependant lu l’article du professeur Hamer, qui est excellent. Veuillez lui transmettre mes remerciements et lui témoigner ma gratitude de même que mon admiration pour son courage, car il en faut pour écrire clairement, afin que l’information soit accessible à un large public. Pas si incompréhensible que ça, la haute finance et l’économie internationale quand on ne nous les enterre pas sous des formules mathématiques, des tableaux statistiques et des théo­rèmes économiques. Encore merci!
D. Q., Québec, CA
Le numéro d’avril est en tous points intéressant, et vous pouvez si vous le voulez m’en envoyer 5 ou 6 exemplaires que je diffuserai à bon escient. Nous avons en particulier été extrêmement con­tents de voir que notre commune de P. est mentionnée dans les communes s’étant déclarées «zone hors AGCS» ! J’ai donc écrit à notre syndic selon la lettre en annexe.
L. B., P., CH
Les noms et adresses sont connus de la rédaction.

Unsere Website verwendet Cookies, damit wir die Page fortlaufend verbessern und Ihnen ein optimiertes Besucher-Erlebnis ermöglichen können. Wenn Sie auf dieser Webseite weiterlesen, erklären Sie sich mit der Verwendung von Cookies einverstanden.
Weitere Informationen zu Cookies finden Sie in unserer Datenschutzerklärung.

 

Wenn Sie das Setzen von Cookies z.B. durch Google Analytics unterbinden möchten, können Sie dies mithilfe dieses Browser Add-Ons einrichten.