La «Fête des Vignerons» et les élections fédérales de cet automne

par Ursula Felber

Cet été, Vevey s’est transformé en «capitale» de la Suisse. Un millier de trains supplémentaires ont amené des gens de toutes les régions du pays au bord du lac Léman. Pendant trois semaines, cette ville avec son théâtre unique en plein air a été le centre de la Suisse.

Presque tous les jours, un canton différent ou un groupe de cantons avec une délégation plus ou moins nombreuse a rendu visite à la ville viticole. Déjà à la gare, les hôtes ont été accueillis avec de la musique et conduits à la zone de la fête. Chaque canton a présenté ses particularités et ses spécialités, avec un cortège, un discours d'un membre du gouvernement, de la musique, des danses et des chants etc. La fierté de son propre canton était évidente pour tous les participants. La joie et souvent l’émerveillement des visiteurs étaient au rendez-vous: la «Fête des Vignerons», la grande fête de la viticulture au fil des saisons. C’était la 12e fête du vin depuis 1797.

Groupe folklorique du canton de Fribourg. Chaque canton se présente avec ses particularités, ses spécialités, un cortège, de la musique, de la danse, des chansons, etc. (photo: www.fetesdesvignerons.ch; 07-20_cortege-fribourg_samuel-rubio_fete-des-vignerons.jpg)

Plus de 5500 acteurs bénévoles ont joué leur rôle avec dévouement et passion, pour que l’ensemble du spectacle ait un grand rayonnement. Plus de 3000 bénévoles se sont impliqués dans le festival, ont distribué des programmes, des brochures, expliqué le festival, montré le chemin menant à l’arène, etc. En fait, nous voulions juste passer deux jours à Vevey, mais finalement nous sommes restés huit jours. Du matin au soir, il y avait tant de choses à voir, à entendre, à vivre, l’atmosphère joyeuse de toute la ville nous a fait rester. Partout, nous avons pu rencontrer les participants dans leurs magnifiques costumes sur mesure. Ils étaient heureux de nous parler de leur rôle, de leur motivation à participer, de leur tenue, etc. Ainsi, on pouvait à nouveau utiliser notre connaissance du français. Mais beaucoup de Romands ont également essayé de pratiquer leur connaissance de l’allemand. Les comédiens transmettaient leur enthousiasme pour le festival. Ils ont exprimé leur gratitude pour le grand nombre de personnes venues de toute la Suisse et de l’étranger pour se rendre à Vevey. Qui étaient les acteurs? C’étaient de nombreux parents avec leurs enfants, des femmes, des hommes, des personnes âgées, des jeunes, des personnes en bonne santé ou handicapées – la joie se lisait sur leurs visages. La planification a duré plusieurs années, les gens ont pratiqué et répété leurs rôles de participation pendant plus d’un an. Tant d’enthousiasme sur une base volontaire, le tout dans la bonne humeur, n’est-ce pas remarquable?
Depuis 200 ans, les paysans du canton de Fribourg sont partie intégrante de la Fête des Vignerons avec leurs vaches et leur chant «Lyoba – le Ranz des Vaches». Le 11 novembre de chaque année, jour de la fête de la Saint Martin, les agriculteurs fribourgeois apportent leurs produits – principalement du fromage – au marché de Vevey dans le canton de Vaud, où l’on vend le vin du Lavaux. L’amitié et la solidarité entre les deux cantons sont évidentes.
A la «Fête des Vignerons», j’ai fait beaucoup d’observations et d’expériences pouvant être un modèle pour la vie en communauté dans notre pays. Toute la célébration s’est déroulée dans le calme, je n’ai à aucun moment ressenti d’humeur agressive ou un sentiment de malaise. Le fait qu’une telle chose soit possible sur une si longue période et avec tant de personnes différentes dans un si petit espace témoigne d’une bonne planification et organisation et de la volonté de tous de réussir.

Chœur d’enfants à la «Fête des Vignerons». Outre de nombreux chœurs et comédiens des différents cantons, plus de 5500 comédiens bénévoles ont participé avec beaucoup d’engagement et de passion, pour que l’ensemble de l’événement ait un grand rayonnement. (photo: www.fetesdesvignerons.ch; personnages_voix-d-enfants_julie-masson_fete-des-vignerons.jpg)

En octobre auront lieu, comme tous les quatre ans, nos élections parlementaires fédérales. C’est un événement politique très important pour notre pays et son avenir. J’aimerais bien pouvoir y retrouver un peu de cette atmosphère veveysane, de cet engagement d’aller de l’avant ensemble. Au lieu de discussions partiales, d’insinuations, de fausses informations comme nous les avons rencontrées à maintes reprises ces dernières années, il serait important pour nous tous d’être ouverts, de ne pas vouloir être meilleurs que les autres, de ne pas chercher la confrontation. Il s’agit de trouver un dénominateur commun et de se souvenir des traditions précieuses de nos ancêtres.
Nous devrions mettre en avant la joie et le désir de nous engager ensemble pour notre pays afin de pouvoir continuer à former une communauté aspirant à vivre dans la liberté, l’indépendance et la paix. Le respect, l’égalité et la dignité envers toute autre personne et ses opinions doit servir de référence pour le choix de nos représentantes et représentants aux Chambres fédérales à Berne.    •

«Fête des Vignerons»

uf. La «Fête des Vignerons» est une fête du vin suisse qui a lieu depuis 1797 tous les 20–25 ans à Vevey dans le canton de Vaud. En décembre 2016, ce festival a été inscrit comme première tradition vivante de Suisse sur la liste du Patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO. La région viticole voisine du Lavaux est classée au Patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 2007. Du 18 juillet au 11 août 2019, le 12e festival a eu lieu, 20 ans après le précédent. Lors de 21 représentations avec chaque fois environ 20 000 spectateurs, le cycle de vie du vin au fil des saisons a été présenté sous forme d’images et de dialogues. L’accent est mis sur l’histoire des vignerons et de leur artisanat, des relations humaines et des vignobles de Lavaux, au-dessus du lac Léman.