imprimer fermer

«… et qu’en est-il de vos provisions alimentaires?»

Quelques réflexions dans une époque politiquement instable

rt. En novembre 2014, Toni Frisch a dirigé un exercice de sécurité conjoint entre la Confédération, les cantons et les villes sur la base de pannes d’électricité et d’épidémies de grippe (exercice du réseau national de sécurité 2014). L’ancien directeur de l’«Aide humanitaire suisse» proposera au Conseil fédéral et aux conseillers d’Etats cantonaux de demander à tous les ménages de constituer des provisions alimentaires. Il y a à peine un an, le chef de l’Armée André Blattmann a également rappelé, en se référant à la crise en Ukraine, l’urgence de constituer ses propres provisions alimentaires.

L’équipe autour de Toni Frisch a fait un premier pas important en exigeant des provisions alimentaires dans tous les ménages. Néanmoins, la question de la stabilité de l’approvisionnement en électricité ne peut être facilement résolue. L’alimentation en courant électrique a de plus en plus été internationalisé, ce qui la rend encore plus vulnérable; l’approvisionnement à l’intérieur du pays risque beaucoup d’en pâtir. Depuis plusieurs décennies, un grand nombre d’installations vitales ne fonctionnent plus qu’avec du courant électrique. Pensez aux entrepôts, aux soins médicaux, aux pompes à eau, aux stations service, aux transports etc. Le roman de Marc Elsberg intitulé «Blackout – Morgen ist es zu spät» [Panne de courant – demain ce sera trop tard] décrit une situation de rupture assez vraisemblable (2012. ISBN 978-3-442-38029-9).
L’aggravation dangereuse de la situation géopolitique que nous observons en Ukraine, nous incite à réfléchir aux conséquences possibles de cette crise pour notre propre vie. Dans cette région, où se trouvent 15 centrales nucléaires ukrainiennes et 12 centrales russes, les activités belliqueuses peuvent très rapidement s’aggraver. En quelques heures, une confrontation internationale peut être déclenchée, pour aboutir à une guerre ouverte. Les conséquences d’un tel scénario pourraient aller d’une réduction temporaire de l’approvisionnement en électricité jusqu’à la pollution radioactive à long terme avec toutes les dangereuses suites qui pourraient s’ensuivre. Dans ce contexte, de nombreuses personnes se souviennent des conséquences persistantes de l’explosion du réacteur de Tchernobyl.
La situation économique et monétaire de l’UE peut également très rapidement créer des instabilités au sein de certains Etats. Des perturbations au niveau social ne sont pas non plus exclues. Ce ne sont pas seulement les pays du Sud qui sont confrontés à une paupérisation massive de larges pans de la population, ce sont également des «pays gagnants», tel l’Allemagne, où s’est formée une large couche de travailleurs pauvres («working poor»). Parallèlement, les grandes banques internationales obtiennent des milliards suite aux paiements d’intérêts par les pays endettés.
Etes-vous préparés? Vos parents, vos voisins sont-ils préparés? Selon les divers scénarios possibles, les provisions de ménage peuvent être différentes. Elles peuvent vous aider à passer un temps difficile. Le site de l’Office fédéral pour l’approvisionnement économique du pays (OFAE) vous offre des informations et une liste des provisions recommandées pour une semaine («Des provisions … providentielles.» www.ofae.admin.ch). Vous y trouverez également des informations en cas de coupure de courant ou de pénurie d’électricité (www.bwl.admin.ch/dienstleistungen).
Outre les informations actuelles de l’OFAE – actualisées dernièrement et disponibles également sur les médias sociaux (cf. encadré) –, il vaut la peine d’étudier également les informations plus anciennes. Nous vous recommandons par exemple la liste des aliments contenue dans la brochure «Provision de ménage – Pour que l’éventualité ne devienne pas la fatalité» de l’OFAE parue en 1997. Cette liste contient les quantités nécessaires pour 15 jours. Dans cette brochure, vous trouverez également des informations concernant la gestion sensée des provisions. (cf. Horizons et débats no 11 du 26/5/14)
Il faut espérer que les divers conflits se termineront de manière pacifique et que les décideurs politiques reviennent à la raison. La situation actuelle nous rappelle cependant qu’il vaut la peine de se prémunir.    •

Alertswiss – informations pratiques pour réaliser son propre plan d’urgence

hd. Début février 2015, l’Office fédéral de la protection de la population (OFPP) a lancé le système Alertswiss en collaboration avec diverses organisations partenaires. Dès aujourd’hui, les nouveaux canaux de communication sont accessibles par le biais du site web (alertswiss.ch), de l’application gratuite «Alertswiss» et du compte Twitter (@alertswiss) pour informer toute personne intéressée sur la protection en cas de catastrophe ou de situation d’urgence. La principale mesure consiste à réaliser soi-même un plan d’urgence pour son propre ménage. On peut, par exemple, y noter les lieux de rendez-vous pour les membres de la famille, des informations importantes ou une liste des provisions de ménage. «En situation d’urgence, il est décisif que les autorités et la population sachent réagir correctement et rapidement», a déclaré Benno Bühlmann, le directeur de l’Office fédéral de la protection de la population.