imprimer fermer

Mission suisse en Corée

Militaires suisses pour les deux commissions CRNN et CSNN

Le 7 juillet 1953, le Conseil fédéral décidait d’autoriser le Département militaire fédéral à envoyer des militaires suisses armés en Corée dans le cadre des commissions CRNN (Commission de rapatriement des nations neutres) et CSNN (Commission de supervision des nations neutres en Corée). Cette décision marquait la naissance de la promotion militaire de la paix en Suisse.
Durant les mois qui suivirent, ce sont au total 146 Suisses qui sont partis par étapes pour la Corée. La CRNN a interrompu ses activités à la fin février 1954, car elle avait rempli sa mission qui consistait à procéder à l’échange de prisonniers et à le finaliser. Par contre, la CSNN existe encore aujourd’hui, mais avec un éventail de tâches quelque peu remanié. Elle est soutenue par l’Armée suisse, dont cinq officiers non armés sont actuellement à Panmunjeom. […]
Actuellement, ce ne sont plus que cinq officiers suisses et cinq officiers suédois qui accomplissent leur service au sein de la CSNN; ils sont stationnés à Panmunjeom, au sud de la ligne de démarcation. Leur principale tâche consiste à veiller au respect du traité d’armistice – ne serait-ce, depuis 1995, que du côté sud. Depuis 2010, la CSNN dispose d’un éventail de tâches plus étendu, lequel comporte des tâches supplémentaires ayant pour but avant tout d’encourager la transparence et de favoriser l’instauration de la confiance. […]
Les délégués de la CSNN ne sont ni des casques bleus, ni des observateurs militaires (bérets bleus) des Nations Unies. Du fait que l’ONU s’est rangée du côté de nations, seize au total, qui ont mis des troupes à disposition et combattu, sous la conduite des Etats-Unis, aux côtés de la Corée du Sud, elle est considérée comme partie belligérante dans la péninsule. C’est donc sur le traité d’armistice liant les parties en conflit que se fonde le mandat de la CSNN. En tant que représentants militaires de leur pays, les délégués de la CSNN sont tenus de remplir leur mission avec transparence et impartialité, celle-ci revêtant un caractère à la fois militaire et diplomatique.    •

Source: https://www.vtg.admin.ch/fr/aktuell/einsaetze-und-operationen/militaerische-friedensfoerderung/missionen/nnsc.html  du 20/5/18