imprimer fermer

Création d’une coopérative pour un centre médical à Tengen

par Jörg Sieg, Gottmadingen, Allemagne

«J’adhère comme membre à la coopérative parce que je pense qu’il est important que nous, citoyennes et citoyens de Tengen, puissions influencer indépendamment et tous ensemble l’avenir de notre petite ville.» –Telles sont les paroles exprimées par une citoyenne sur un tract de la ville reflétant ainsi l’idée centrale associée directement au système coopératif. Les coopératives peuvent résoudre non seulement des tâches multiples dans le domaine culturel et social, elles le font aussi de manière humaine en renforçant le vivre-ensemble  et l’autodétermination. C’est également le but de la nouvelle coopérative du centre médical de la ville de Tengen.

Tengen est une petite ville allemande située à proximité de la frontière suisse. (photo ville de Tengen)

Au Bade-Wurtemberg, il y a 1001 communes, dont 180 n’ont déjà plus de soins médicaux. 30% des médecins établis dans ce Land du sud-ouest de l’Allemagne ont plus de 60 ans. Ceux qui prennent leur retraite sont de plus en plus nombreux. Actuellement, un médecin praticien, qui lui aussi prend de l’âge, devrait occuper trois postes. Des jeunes médecins devraient lui succéder d’urgence.
La ville de Tengen est une des 1001 communes du Bade-Wurtemberg. Elle est située à proximité de la frontière suisse au sud de la Forêt-Noire, à environ dix kilomètre de Schaffhouse et un peu plus loin de Singen, la prochaine ville allemande. Tengen est une petite ville de 4550 habitants. Et il va sans dire qu’elle a les mêmes problèmes que beaucoup d’autres communes allemandes. Mais actuellement, il était nécessaire que les soins médicaux soient garantis, notamment pour l’avenir!
Les habitants de Tengen ont trouvé une idée comment éviter le risque menaçant d’une insuffisance dans les soins médicaux: la création d’une coopérative pour la construction d’un centre médical en regroupant le soutien des citoyennes et citoyens, de l’administration municipale et d’autres institutions importantes de la ville. Cela devrait assurer l’installation durable de tous les médecins de Tengen.
Le 19 décembre 2018, 300 habitants de Tengen et des hôtes invités d’autres communes se sont réunis pour l’acte constitutif dans la salle comble de la  Randenhalle. Le maire Marian Schreier et le médecin Andreas Luckner ont présenté le nouveau projet. Le financement nécessaire pour le nouveau centre médical s’élève à 1,9 millions d’euros. La commune a commencé par se poser diverses questions: voulons-nous chercher un investisseur privé? La commune, veut-elle prendre en charge les frais d’investissement? Ou bien la ville et les citoyens seraient-ils prêts à créer une coopérative? – Ainsi, tous les citoyens de la ville pourraient y participer. Pour mener leurs réflexions, ils se sont fondés sur le père fondateur des coopératives Friedrich Wilhelm Raiffeisen. Il est donc prévu de couvrir 40% des 1,9 millions d’euros prévus par un capital propre, donc 760 000 euros. 200 000 euros sont pris en charge par un financement public. Pour la coopérative, il reste la tâche de réunir 560 000 euros. Si une part sociale a une valeur de 500 euros, il faut trouver 1120 parts.
Le Conseil municipal s’est rapidement mis d’accord de fonder une telle coopérative. Chaque membre dispose d’une voix, indépendamment du nombre de parts qu’il possède. La ville de Tengen prévoit de souscrire 320 parts (c’est le nombre limite pour chacun des coopérateurs). La majorité des coopérateurs décidera des prochaines démarches.
Pour les coopérateurs, il n’existe aucune obligation de versement ultérieur. Il va de soi que toutes les formalités seront vérifiées par la fédération des coopératives.
Avant la réunion, de nombreuses personnes avaient déjà décidé de participer et ont acheté en tout 200 parts. A la fin de leurs exposés, les intervenants ont souligné les raisons pour la participation des citoyens: à l’avenir, la garantie des soins médicaux dans la localité sera assurée sans investisseur étrangers. Tout reste sur place. La coopérative s’engage à long terme. L’intérêt majeur est que tout un chacun peut y participer. Dans la «Déclaration d’intention pour la participation à la coopérative pour le centre médical de la ville de Tengen» il est dit que chaque signataire accepte que «les objectifs de la coopérative sont la garantie et la promotion des soins médicaux au moyen de la construction et la location d’un centre médical, ainsi que la promotion de la cohérence sociale dans la ville de Tengen.» (Soulignement par l’auteur)
Après les discours d’inauguration, qui obtinrent des applaudissements soutenus de l’assemblée, il y eut l’occasion de poser des questions, par exemple: les parts peuvent-elles être transmises aux héritiers? Peut-on quitter la coopérative? Y a-t-il un âge minimum ou maximum pour l’achat d’une part?
L’ambiance dans la salle était excellente. Les citoyens étaient heureux de pouvoir enfin participer directement à un projet qui les concerne personnellement sans dépendre du soutien d’autres personnes.
La ruée sur la «Déclaration d’intention concernant la participation à la coopérative pour le centre médical de la ville de Tengen» et du dépliant avec toutes les explications et les indications nécessaires était immense. L’auteur de cet article était également enthousiaste suite à l’excellente ambiance dans la salle et la grande disponibilité des citoyens d’y participer. Et il s’est dit: Tengen – pourrait être partout en Allemagne.    •
(Traduction Horizons et débats)